Magazine Autres sports

Partie 2 – Y’a -t-il un quart-arrière aux commandes ?

Publié le 07 septembre 2018 par Allezlesbleus

Partie 2 – Y’a -t-il un quart-arrière aux commandes ? À l’instar de l’an dernier, les Méchants de Laval s’amènent au CEPSUM avec 2 victoires en poche, après un interminable camp d’entraînement de 4 semaines, entrecoupé de 2 parties présaison. Comme l’an passé, après un début laborieux, l’attaque de coach Éthier a débloqué lors de la dernière partie en inscrivant 47 points au tableau contre les pauvres Abeilles. Comme l’an passé, c’est une équipe mature, n’ayant subi pratiquement aucune perte pendant la saison morte qu’affronteront les Carabins ce samedi sur les ondes de TVASport et du 98,5FM à 14h.
Connaissant le manque de parité de la conférence québécoise depuis trop longtemps, encore cette année, dès la sortie de l’horaire de la saison de football, tant les fans, que les joueurs et les coaches des deux côtés ont encerclé les dates des deux affrontements entre les powerhouse sur le calendrier. Encore cette année, les Batailles de la 20 risquent fort d’être les seules parties durant lesquelles ces deux équipes devront faire face à de l’adversité avant de se revoir à la Dunsmore.
Je pourrais encore vous ressortir les bons vieux clichés sur la guerre des tranchées; de l’équipe qui fera le moins d’erreurs l’emportera; qu’il faudra jouer 60min pour gagner; que la partie risque encore de se jouer sur le dernier jeu… car tout ça est encore vrai cette année. Car, comme le but d’Alain Côté, l’intensité lors des affrontements entre les Carabins et le Rouge et Or font partie des choses qui ne changeront jamais.
L‘édition 2018 du Rouge et Or est, à quelques recrues près, identique à celle qui s’est rendu en finale de la Couple Vanier l’an passé. Sur papier, cette équipe semble ne pas avoir de faiblesse. Même si l’attaque semble avoir manqué de synchronisme en lever de rideau contre le Renard, les choses se sont vite replacées la semaine dernière avec une récolte de 502 verges de gains, dont 279 par la voie des airs. La jeune recrue V F-Mombleau, avec ses 6 passes captées, semble déjà nouveau chouchou du pivot de 5e année H. Richard. L’attaque au sol ne semble pas en reste, le retour de C. Amoah dans l’alignement de l’équipe à fait doubler le gain au sol par rapport à la semaine précédente.
Est-ce que la jeune défensive des Carabins saura percer le mur de Chine qui protège Richard? Quel sera le plan défensif de Danny? Mettre la pression à 7, les TwinTowers en avant, sur Richard et attendre qu’il pogne les nerfs contre sa ligne? Mettre de la pression à 4 et le laisser lancer dans les mains de #24 – MA Dequoy? Mettre une pression à 3 et le laisser, lui et ses porteurs essayent de courir? Lors des deux dernières parties, la D des Carabins a été intraitable, n’accordant qu’un maigre 82v de gain en moyenne, dont seulement 50v par la voie des airs, en plus de marquer 33 points.
La D de Laval n’est pas en reste. C’est moins de 225v par partie que les troupiers de coach Fortier accordent en moyenne depuis le début de la saison. Le toujours dangereux M. Betts, auteur de 2 sacs la semaine dernière, reste la clé de cette défensive. Il se doit de toujours être surveillé à double tour… ce qui expose les offensives adverses aux attaques des, tout aussi dangereux, autres joueurs de cette ligne défensive toute étoile.
Comment l’attaque de coach Cousineau réussira t’elle à contenir le #9 et à faire avancer le ballon? Est-ce que la OL des Carabins pourra permettre aux différents porteurs de ballons de se rendre au 2e niveau?
On ne se fera pas des accroires, on ne peut pas dire que l’attaque des Carabins nous a grandement impressionnées lors des deux matchs préparatoires. Les passes étaient souvent trop courtes, pas assez fortes, trop flottantes. Le manque de synchronisme et de cohésion avec la cohorte toute étoile de receveurs était évidente. Trop souvent les receveurs devaient attendre pour recevoir le ballon ou celui-ci était lancé derrière eux. Les Carabins possèdent peut-être le meilleur duo de receveurs au pays en #8 – R. Cibasu et #88 – LM Normandin et ils s’entêtent à les sous-utiliser. Leur format est assurément un avantage pour bloquer, mais il l’est davantage quand vient le temps de capter des ballons. À l’exception de quelques  courses, l’attaque au sol est anémique. Vivement le retour du #2 - G. Parent et #33 – R Malki  pour donner un second souffle et une autre dimension au jeu au sol. Avec une moyenne de seulement 293v de gain par match dont moins de 200v par la voie aérienne, ça risque de prendre un miracle pour que les Carabins sortent victorieux de cet affrontement. 
C’est donc par le jeu du quart-arrière que devra passer la rédemption de l’attaque des Carabins. L’équipe est présentement dans une situation Price/Halak pour le choix de son QA partant. D’un côté, #16 – D. Morand, le jeune prodigue, l’avenir de l’organisation, qui ne semble pas encore mûr pour diriger l’attaque Et de l’autre, #14 – Le Dr Archambault, le vétéran, la force tranquille, qui dans les faits n’a pas fait mieux que Dimitri mais qui semble inspirer confiance à ses coéquipierset ainsi donner l’impression d’une attaque plus fluide et cohérente.
À mon avis, Dimitri, devrait être le choix de l’État-major et être aux commandes de l’équipe en lever de rideau. Par contre, s’il veut être encore en poste à la fin de la partie, il devra multiplier les miracles et confirmer toute la foi que les fidèles des Carabins ont mise en lui. L’ex-pivot de St-Jean doit retrouver son swag divin qui lui a permis de réécrire le livre des records collégial Div1 et 2. Il devra renouer sa communion avec ses receveurs et sa vision qui lui permet d’anticiper le déploiement des défensives adverses et rejoindre sa 2e ou 3e option.
Les défensives gagnent des championnats, et j’ai pleinement confiance que celle des Carabins sera contenir le Rouge et Or, mais pour gagner, il faut aussi mettre plus de points que l’adversaire sur le tableau, et pour ce faire, les Carabins auront besoin que leur jeune QA fasse des miracles. Si Dimitri joue à la hauteur de son talent, l’espoir sera au rendez-vous et tout sera possible.
I Believe!
Fait à noter : lors des 3 dernières années, l’équipe qui remporte le 1er duel perd les 2 suivants.
-MdM-

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3540 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines