Magazine Échecs

La réponse au quiz sur les échecs : Robert Byrne

Publié le 08 septembre 2018 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Diplômé de l'université Yale, ce professeur de philosophie fut grand maître d’échecs et champion 1972 des USA s'appelle Robert Byrne

Jouez à la question du mercredi sur les échecs

Né en 1928 à New York et décédé en 2013 (à 84 ans) à Ossining dans l'État de New York, ce grand maître américain du jeu d'échecs est aussi l'auteur de livres d'échecs dont le fameux Both Sides of the Chessboard (1974), avec Iivo Neï, sur le championnat du monde 1972.

Robert Byrne a remporté le championnat des États-Unis en 1972 et a été candidat au championnat du monde en 1974. Représentant des États-Unis à neuf reprises aux Olympiades d'échecs entre 1952 et 1976, il a remporté sept médailles. Il a disposé d'une rubrique dans le New York Times de 1972 à 2006.

Lui et son frère Donald ont grandi à New York et ont fait partie des Collins Kids, des jeunes joueurs au talent prometteur qui ont bénéficié du mécénat de John W. Collins. Les deux frères sont devenus professeurs d'université et ont fait partie des meilleurs joueurs de leur pays. Ils ont fait partie de la génération de jeunes maîtres américains avec Larry Evans, Arthur Bisguier et George Kramer.

1952, son année clé aux échecs

Devenu maître international à la suite de ses résultats à l'Olympiade d'échecs de 1952 à Helsinki (médaille de bronze au 3e échiquier), il est diplômé la même année de l'université Yale. Il devient ensuite professeur de philosophie à l'université d'Indiana et sa carrière académique lui laisse peu de temps pour les échecs. Il a encore représenté son pays dans les matchs par équipe contre l'URSS à New York en 1954 (il perd 1,5-2,5 contre Alexandre Kotov) et à Moscou en 1955 (il perd 0,5-3,5 contre Paul Keres).

Champion des États-Unis et Candidat

Vers la fin des années 1960, Robert Byrne joue aux échecs de façon semi-professionnelle. Il gagne l'édition 1972 du championnat des États-Unis, terminant ex æquo avec Samuel Reshevsky et Lubomir Kavalek mais remporte le tournoi de départage pour le titre à Chicago. Il obtient un résultat remarquable au tournoi interzonal de Leningrad en 1973, avec 12,5/17, ce qui fait de lui le seul Américain (avec Samuel Reshevsky, Bobby Fischer et Pal Benko) à se qualifier pour les matchs des candidats. Il sera éliminé par l'ancien champion du monde Boris Spassky à San Juan (Porto Rico) 1,5-4,5 en 1974. (source Wikipedia).

LE PODIUM HEBDO DE NOS LECTEURS

La Palme d'Or Chess & Strategy de cette semaine revient à Nicole Euzenat, première lectrice à avoir répondu brillamment mercredi à 15h49 précises. La Palme d'Argent est décrochée par Martin Ziegler à 16h42, soit à 53 minutes de l'Or stratégique.

Gagnez la Palme d'or des échecs de Chess & Strategy !

Enfin, la Palme de Bronze revient à Jean Marie Barré à 16h58, soit à 16 minutes de la Palme d'Argent. L'horodatage des réponses des candidats est réalisé par Maître Founiasse - célébrissime huissier de justice - avec une double vérification sur Thunderbird et Gandi Webmail !

Bravo à Nicole, Martin et Jean Marie. Un grand MERCI à vous, chers lectrices et lecteurs, pour votre fidélité.

Retrouver toutes nos questions people du mercredi


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chess & Strategy 4330240 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines