Magazine Société

Hubris jupitérien

Publié le 08 septembre 2018 par Christophefaurie
Le ministre Gérard Collomb parlait du "manque d'humilité de l'exécutif", ai-je lu. "Hubris", disait-il aussi. Explication de ce que notre président est exceptionnellement impopulaire, selon les enquêtes.
L'hybris, ou démesure, était pour les Grecs de l'Antiquité la dérive d'un orgueil qui ne se retient plus. L'hybris attire un châtiment: la némésis, la destruction. Prométhée, Icare, Lucifer illustrent ce fatal enchaînement. (wikipedia)
Ce qui rend humble, je crois, c'est la difficulté, la contrainte. Jupiter, l'original, devait avoir une forme d'humilité. Car, il avait sans cesse des difficultés avec son épouse, qu'il trompait. D'ailleurs, ses aventures se terminaient rarement bien. La vie lui rappelait qu'il n'était pas un dieu.
Comme dit la "dialectique du maître et de l'esclave", la contrainte a du bon. Elle amène l'homme à se transformer, et à révéler un potentiel insoupçonné. Le Français, lorsqu'il répond au sondeur, essaie-t-il de créer les conditions qui permettront à son président de révéler ses potentialités ?
(En tout cas, ce type de message n'a pas été compris par ses prédécesseurs. Le pouvoir absolu corrompt peut-être absolument, mais, rend-il, aussi, sourd ?)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine