Magazine Culture

Critiques Séries : Black Earth Rising. Saison 1. Episode 1 (UK)

Publié le 11 septembre 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Black Earth Rising // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Hugo Blick (The Shadow Line, Sensitive Skin) est de retour à la télévision britannique avec Black Earth Rising pour BBC Two. Les drames sur des crimes de guerre sont toujours ambitieux mais Black Earth Rising est réussie et c’est une excellente nouvelle. La série explore alors le problème sous un oeil original et différent, ce qui permet aussi de nous plonger au coeur d’une aventure étonnante. En choisissant de mélanger l’adoption et la santé mentale au génocide rwandais et à une cour de justice destinée à juger les crimes internationaux (et notamment les crimes de guerre) permet de mélanger des univers différents mais complémentaires. L’une des grandes surprises de ce premier épisode c’est Michaela Coel (Chewing Gum, Black Mirror). Cette dernière est parfaite sous les traits de notre héroïne avec laquelle on nous plonge dans ce monde complexe. Il y a une certaine retenue qui rend ce premier épisode particulièrement prude. Mais pas dans le mauvais sens, bien au contraire, je dirais que cela permet aussi de parler de sujets complexes sans jamais tomber dans le pathos qui peut rapidement devenir problématique quant à la critique que l’on peut en faire. Hugo Blick aime les conflits, comme l’une de ses précédentes oeuvres, The Honourable Woman, dont l’arrière plan était le conflit israélo-palestinien.

L'histoire de Kate Ashby, jeune enfant sauvée du génocide rwandais de 1994, qui fut adoptée par Eve Ashby, une célèbre femme procureure britannique spécialisée dans les affaires criminelles internationales. Elevée en Grande-Bretagne, Kate a désormais la vingtaine largement dépassée, et travaille comme enquêtrice auprès du juge Michael Ennis. Lorsqu'Eve Ashby se saisit d'une affaire à la Cour pénale internationale, poursuivant un criminel de guerre rwandais, des feux mal éteints se rallument, contraignant Eve et Kate, épaulées par Michael, à se replonger dans un douloureux passé...

Black Earth Rising décide de se plonger dans la relation qu’il y a entre l’Europe et l’Afrique en montrant les plaies ouvertes, tout en sachant comment le faire sans tomber dans les inepties habituelles. Black Earth Rising démontre très rapidement qu’il s’agit d’une série documentée et qu’elle ne raconte pas quelque chose qu’elle ne connait pas. Hugo Blick est suffisamment intelligent avec son script pour que l’épisode développe différentes histoires en les connectant les unes aux autres. Le génocide rwandais est une partie intéressante de l’histoire et cet épisode tente de faire de son mieux afin de nous le faire ressentir. En tout cas dans le registre des crimes de guerre, on ne pouvait pas demander mieux. Certaines images d’archives viennent alors appuyer ce que la série vient nous conter et au travers du personnage de Kate Ashby, décide de déterrer un tel sujet qui a des conséquences sur sa propre vie. Finalement, ce premier épisode donne envie d’aller beaucoup plus loin et de voir où est-ce que cette aventure va bien pouvoir nous conduire car pour le moment mais je suis très curieux de le découvrir et j’ai hâte. D’autant plus que côté casting c’est là aussi un sans faute.

Note : 9/10. En bref, un premier épisode brillant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte