Magazine Santé

CANNABIS : Pourquoi il soulage vraiment l’inflammation intestinale

Publié le 14 septembre 2018 par Santelog @santelog



C'est un effet couramment évoqué par les usagers de cannabis, celui du soulagement de l'inflammation intestinale.

C'est un effet couramment évoqué par les usagers de cannabis, celui du soulagement de l'inflammation intestinale. Ce lien entre cannabis et réductionde l'inflammation intestinal est expliqué par cette équipe de l'Université du Massachusetts qui décrypte un mécanisme biologique sous-jacent aux effets bénéfiques du cannabis, tels que rapportés par ces patients souffrant de colite ulcéreuse ou de maladie de Crohn. Une découverte, présentée dans le Journal of Clinical Investigation qui pourrait mener au développement de médicaments et de traitements pour les troubles intestinaux qui affectent des millions de personnes dans le monde et qui surviennent lorsque les défenses immunitaires de l'organisme attaquent par erreur la muqueuse de l'intestin.

« Il existe une foule de preuves anecdotiques sur les bénéfices du cannabis médical contre l’inflammation intestinale, mais très peu de preuves scientifiques », rappelle l’auteur principal, le Dr Beth A. McCormick, professeur de microbiologie à l’UMass. « Nous avons identifié pour la première fois les molécules impliquées dans le processus et comment les endocannabinoïdes et les cannabinoïdes contrôlent l'inflammation. C’est une nouvelle cible thérapeutique à explorer pour traiter les patients souffrant de maladies intestinales inflammatoires et peut-être d'autres maladies ».

2 processus clés régulent l'inflammation intestinale : et ces 2 processus importantsi sont en constante évolution en réponse aux conditions changeantes de l'environnement intestinal.

  1. Le premier processus, identifié lors de précédentes recherches favorise une réponse immunitaire agressive dans l'intestin qui détruit les agents pathogènes dangereux, mais qui peut également endommager la muqueuse de l'intestin lorsque les cellules immunitaires attaquent sans discrimination.
  2. Le second processus, objet de cette recherche, est la désactivation de la réponse inflammatoire via des molécules spéciales transportées à travers les cellules épithéliales bordant l'intestin par le même processus déjà connu. Ce processus qui permet d’éliminer les toxines de ces cellules dans la cavité intestinale, nécessite une molécule naturelle appelée endocannabinoïde, qui ressemble beaucoup aux molécules présentes dans le cannabis. Si l'endocannabinoïde n'est pas présent à niveau suffisant, l'inflammation peut devenir chronique, car les cellules immunitaires de l'organisme attaquent la muqueuse intestinale.

La consommation de cannabis introduit les cannabinoïdes dans le corps, et ces molécules contribuent donc à soulager l'inflammation intestinale, comme le feraient normalement les endocannabinoïdes produits naturellement.

Une explication « plausible » de la raison pour laquelle les consommateurs de cannabis rapportent que le cannabis soulage les symptômes des MICI, conclut le professeur Randy Mrsny du département de pharmacie et de pharmacologie de l'université de Bath, co-auteur de l’étude.

Source : Journal of Clinical Investigation August 13, 2018 DOI : 10.1172/JCI96817 Intestinal P-glycoprotein exports endocannabinoids to prevent inflammation and maintain homeostasis

Plus sur le Cannabis sur Addictions Blog

Équipe de rédaction Santélog Sep 14, 2018Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine