Magazine Séries

Critiques Séries : Insoupçonnable. Saison 1. Episodes 1 et 2 (France)

Publié le 14 septembre 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Insoupçonnable // Saison 1. Episodes 1 et 2.


TF1 continue ses adaptations de séries étrangères et après Les Bracelets Rouges et Rita, c’est au tour de The Fall de faire l’objet d’une adaptation. Cette première saison de Insoupçonnable adapte les deux premières saisons de The Fall connue pour avoir mis en scène Jamie Dornan et Gillian Anderson dans les rôles respectifs ici de Melvil Poupaud et Emmanuelle Seigner. Ce pari est risqué et nous transporte alors à Lyon, ce qui change des rues parisiennes. En tant que lyonnais je suis forcément content de voir une série qui se déroule dans ma ville, mais je suis forcé de constater que l’évènement de la rentrée manque de pas mal d’ingrédients qui auraient pu faire de la série une vraie réussite. On perd alors le côté crépusculaire du Belfast dépeint dans la série d’origine pour un Lyon bien trop lumineux. On sent que comme nous sommes sur TF1, il fallait édulcorer certaines choses malgré quelques tentatives un brin plus violentes ici et là qui tentent de s’accorder avec ce que The Fall avait pu faire. Au travers de ces deux premiers épisodes, Insoupçonnable fait partie du haut du panier des séries de la chaîne, même si je m’attendais vraiment à un truc un brin plus palpitant, au suspense haletant (comme cela avait été le cas dans la série originale).

Chloé Fisher, brillante criminologue parisienne, est dépêchée à Lyon pour enquêter sur le meurtre d’Adeline Moreau, belle-fille du puissant député local Damien Moreau. Le tueur, c’est Paul Brodsky, un père de famille aimant, insoupçonnable, qui vient de repérer sa prochaine victime… Un face-à-face glaçant, sur les rives de la capitale des Gaules.

L’une des forces de Insoupçonnable c’est Melvil Poupaud. Ce dernier est plutôt convaincant dans son ensemble dans ce rôle d’homme à la double vie. A côté, Emmanuelle Seigner devrait continuer de faire des films avec Roman Polanski, dans lesquels elle brille réellement. Elle n’a pas l’étoffe ici de Gillian Anderson et n’arrive pas à retrouver le côté particulièrement classe qu’elle a à l’écran. Emmanuelle Seigner c’est un peu plus la fille du bois du Boulogne qui a réussi l’examen de la police. Adaptée par Virginie Brac (Engrenages, Paris, Cannabis), la série a tout de même des atouts dans sa manche même si tout n’est pas parfait. Le problème ensuite vient de pas mal de personnages secondaires un peu trop décevants à mon goût. Il n’y a pas vraiment d’émotions qui passe et les dialogues sont réduits à peau de chagrin. Comme si l’on n’aurait jamais pu comprendre une série à la scénarisation plus complexe. Les scènes de crime sont faites comme dans des épisodes de R.I.S Police Scientifique, l’ancienne série de TF1. Si l’on met de côté l’adaptation et que l’on n’a pas vu The Fall, je dirais que Insoupçonnable a tout de même des qualités à mettre en avant et notamment dans sa tentative de faire quelque chose de différent dans le registre policier.

Cette série est aussi l’occasion de retrouver Jean-Hugues Anglade (Braquo) dans un rôle qui ne lui laisse que très peu de liberté ou bien le toujours aussi mignon François-David Cardonnel (Dos au mur, Templeton) en amant de Chloé Fisher qu’elle va bazarder comme un vulgaire mouchoir usagé. La relation entre les deux n’est pas du tout aussi efficace que celle que Gillian Anderson entretient dans la série originale mais cela permet aussi de développer la personnalité froide de l’héroïne. Insoupçonnable fait de belles tentatives aussi dans sa mise en scène afin de donner à la série des allures plus françaises alors que la ville de Lyon est suffisamment bien mise en avant pour que l’on ait une belle image de la ville.

Note : 5/10. En bref, si l’on met de côté le fait qu’il s’agit d’une adaptation, Insoupçonnable reste honorable mais pas brillante pour autant. Dommage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines