Magazine Cinéma

[Test Blu-ray] Deadpool 2

Par Wolvy128 @Wolvy128

[Test Blu-ray] Deadpool 2LE FILM

Synopsis:

Deadpool (Ryan Reynolds), l’insolent mercenaire de Marvel, remet le masque ! Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un super-soldat (Josh Brolin) dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le bien, il faut parfois se salir les doigts.

Casting:

Réalisateur – David Leitch.
Acteurs & Actrices – Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin, T.J. Miller, Zazie Beetz, Julian Dennison, Shioli Kutsuna…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 23/05/2018.

Réalisé par David Leitch (John Wick, Atomic Blonde), qui succède à Tim Miller, Deadpool 2 s’inscrit dans la parfaite lignée du premier volet, l’effet de surprise en moins. Ainsi, si le film séduit, une fois encore, par son humour cinglant et ses multiples interactions avec le spectateur, il affiche aussi à nouveau très vite ses limites. Derrière les nombreuses blagues visant à se moquer des ficelles du scénario se cache en effet un script d’une banalité confondante. Non seulement celui-ci n’a rien de concret à raconter, mais il se fourvoie également à tenter de nous le faire croire. Faussement subversif, le long-métrage est au final très politiquement correct. Un comble pour un héros censé tirer sa force de son cynisme. En parlant de héros, Deadpool est d’ailleurs le seul à bénéficier d’un peu de profondeur, l’ensemble des personnages étant cantonnés au strict minimum sur le plan scénaristique. De Cable à Firefist, en passant par Domino et Colossus, tous les protagonistes sont effectivement traités en surface, ne leur offrant du coup que peu d’occasions de véritablement exister aux côtés de Deadpool. Un constat toujours déplorable, d’autant plus que la tonalité singulière du film n’est absolument pas incompatible avec des figures narratives un tant soit peu consistantes.

Cela étant dit, comme le premier opus, cette suite demeure tout de même sympathique dans l’ensemble. Malgré un rythme plus perfectible, le film se laisse suivre sans déplaisir, bien aidé par son humour toujours aussi percutant. Certes, toutes les vannes sont loin de faire mouche, et leur dosage laisse parfois cruellement à désirer, mais la plupart fonctionne néanmoins plutôt bien. En particulier celles qui traitent de tout ce qui sort véritablement du cadre du film. A ce titre, on saluera d’ailleurs, une nouvelle fois, l’autodérision hilarante dont fait preuve Ryan Reynolds, et même le long-métrage dans sa globalité. A la réalisation, David Leitch ne marque pas les esprits (comme il a pu le faire dans Atomic Blonde avec son plan séquence dantesque) mais force est de constater qu’il fait toutefois correctement le job. Sans être transcendante, la mise en scène se révèle en effet satisfaisante, accordant à sa vedette quelques séquences enthousiasmantes. La photographie, quant à elle, s’avère par contre assez décevante, proposant parfois des images indignes d’une production de cette envergure. Enfin, sans briller, le casting ne démérite pas. Outre Ryan Reynolds, fabuleux en Deadpool, on appréciera tout particulièrement l’énergie et la fraîcheur de Zazie Beetz dans le rôle de Domino.

[Test Blu-ray] Deadpool 2

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais / DTS 5.1 : Français, Italien (entre autres).
Image – 1080p HD / 2.39:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Italien (entre autres).
Durée – 119 minutes.

Bonus

  • Scènes inédites.
  • Bêtisier.
  • Les valeurs familiales de Deadpool : Les personnages.
  • David Leitch, pas Lynch : la réalisation de DP2.
  • Pas un mot, Deadpool : secrets et clins d’œil cachés.
  • Jusqu’à la douleur : scènes alternatives.
  • Encaisser les coups : action et cascades.
  • Deadpool et son expérience de la prison.
  • Le membre le plus important de la X-Force.
  • Échecs avec Omega Red.
  • Musclé et sexy.
  • « Le monologue de 3 minutes ».
  • Commentaire audio de Ryan Reynolds, David Leitch, Rhett Reese et Paul Wernick.
  • La Hotte de Deadpool HOHOHO 2.

Éditeur – 20th Century Fox Home Entertainment.

Contenu:

Disque 1 – Version Cinéma + Bonus.

Disque 2 – Version Longue (134 minutes).

Avis:

Si le film Deadpool 2 risque une nouvelle fois de ne pas convaincre tous les spectateurs, le Blu-ray, quant à lui, fera certainement l’unanimité puisque celui-ci ne souffre d’aucun défaut majeur à signaler, tant sur le plan technique qu’au niveau des suppléments. L’image bénéficie effectivement d’une définition sans faille qui, combinée à des contrastes redoutables et un étalonnage des couleurs soigné, nous offre un rendu HD d’excellente facture. De quoi sincèrement regretter d’avoir dû se contenter du master 1080p plutôt que de l’édition 4K. Alors qu’au niveau audio, les deux pistes disponibles proposent un paysage sonore ample et détaillé. Comme toujours, la piste VO (DTS-HD Master 7.1) se montre tout de même plus percutante que la VF (DTS 5.1), et mérite à ce titre d’être privilégiée pour pouvoir profiter pleinement de l’interprétation des acteurs, ou plutôt de leurs nombreuses vannes en l’occurrence. Côté bonus, le disque se révèle aussi extrêmement généreux, offrant une multitude de modules axés sur les différentes composantes du long-métrage. Outre les commentaires audios, on retiendra notamment l’intérêt tout particulier des scènes inédites et/ou alternatives. Enfin, signalons également pour terminer la présence d’une version longue du film sur le deuxième disque du boîtier. De quoi permettre aux fans du super-héros déjanté de bénéficier de 15 minutes supplémentaires de délires.

Disponible à partir du 10 septembre 2018 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 4K (Belgique).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines