Magazine Humeur

Mais de quoi Eric (Zemmour) est-il le prénom ?

Publié le 18 septembre 2018 par Pierre Thivolet @pierrethivolet

Mais de quoi Eric (Zemmour) est-il le prénom ?

Eric Zemmour: Plus il dit d'énormités, plus il vend de livres


Il est malin Zemmour. Plus il raconte d’énormités, plus on l’invite dans les media. C’est pas « Pas pipi à Paris » la fameuse vidéo de la Mairie de Paris contre une des formes d’incivilités, c’est « caca dans les media ». Et de jouer à la victime, et de se plaindre d’être un pestiféré, et de prétendre que, lui au moins, il nomme les choses, que, lui au moins, ne participe pas à la pensée unique. « Moi Môssieur, je défends la France, la vraie ». Et ça marche, Zemmour fait le buzz.Ainsi, cette histoire de prénom qui l’agite et agite les réseaux sociaux. Il prétend que ne pas choisir un prénom du « calendrier », c’est un signe de refus de l’intégration. Mais alors, quid de Yves Montand, qui s’est appelé toute sa vie Ivo Livi, un mauvais français ? Ou de Lino Ventura, qui, lui en plus, a toujours conservé sa nationalité italienne, tout en étant une des icônes du cinéma français, et des films aux répliques cultes de Georges Lautner. Et Gao Xingjian, Vous ne le connaissez pas ? Dommage, c’est un de nos prix Nobel, Prix Nobel de littérature en l’an 2000. Naturalisé français, il n’a pas jugé bon de se choisir un prénom français. Mais il est vrai qu’il a un prénom chinois, pas arabe, et c’est bien cela l’obsession de Zemmour. Et il est vrai qu’il n’est que Prix Nobel, alors que Zemmour, lui, se prend pour un écrivain voire un historien. Ainsi quand il ressort l’histoire de Pétain et de De Gaulle: Comme si cela était nouveau et original de rappeler leurs proximités idéologiques, sociales, familiales même, puisque Pétain était le parrain d’un des fils De Gaulle. Or ce qui est admirable chez De Gaulle et minable chez Pétain, c’est que, issu de la bourgeoisie conservatrice, catholique, militaire, De Gaulle s’était inscrit dans la modernité, qu’il avait su dans des moments décisifs s’affranchir de son milieu, de sa hiérarchie pour défendre les vraies valeurs de la France. Nous sommes décidément un bien curieux pays. Tous à nous revendiquer de l’héritage gaulliste, même l’extrême-droite - quand on pense à la haine que l’extrême-droite vouait à De Gaulle, Le Pen en tête, qui avait surnommé le général « la Grande Zohra » pour lui reprocher « l’abandon » de l’Algérie, on se pince – et en même temps tous à acheter le dernier pamphlet de Zemmour. De quoi Zemmour est-il le prénom ? Du pétainisme rampant contre lequel même De Gaulle n’a pas réussi à nous vacciner. Et pour paraphraser l’italien Lino Ventura dans les Tontons flingueurs : " Les cons ça ose tout ! C'est même à ça qu'on les reconnaît.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 5069 partages Voir son profil
Voir son blog