Magazine Finances

Le dépôt d'espèces aussi sera instantané

Publié le 20 septembre 2018 par Patriceb @cestpasmonidee
NatWest Malgré les prédictions de leur disparition prochaine, les paiements en espèces restent importants pour de nombreux petits commerçants et artisans, auxquels ils posent toutefois souvent des problèmes logistiques et financiers. Alors, à contre-courant de l'histoire, la britannique NatWest expérimente un système de gestion du cash plus efficace.
La solution, conçue et développée par le spécialiste de la sécurité G4S, consiste à déployer une sorte de coffre-fort intelligent dans les entreprises. Celui-ci permet non seulement de stocker en toute sécurité les sommes collectées au fil des ventes, mais il assure également le contrôle des billets de banque (et la détection des faux) et, surtout, il se charge de comptabiliser automatiquement les montants détenus. NatWest propose alors, en complément, de créditer quotidiennement les comptes de ses clients sans attendre que les fonds lui soient effectivement transmis.
L'approche permet de répondre à un double défi. D'un côté, les commerçants désirent, dans une large mesure, se dégager des contraintes de manipulation physique des espèces et en transférer la responsabilité à leur banque le plus rapidement possible. Naturellement, ils disposent normalement d'options de dépôt en agence – notamment via des casiers en libre-service – ou sur les GAB, mais celles-ci requièrent un déplacement auxquels ils sont peu enclins, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité.
NatWest and G4S Pilot
De son côté, l'institution financière est capable d'organiser des tournées de collecte, via des transporteurs professionnels, afin d'éviter ces contraintes et ces risques, mais elle les réserve, par souci de rentabilité, à des entreprises dont les dépôts sont conséquents. Or, avec le dispositif de G4S, elle peut désormais attendre que le coffre (dont elle connaît le contenu) soit suffisamment rempli pour justifier une intervention de sa part, sans que le délai imposé de la sorte pour le transfert n'affecte les comptes de son client.
En théorie, l'initiative de NatWest est certainement susceptible de résoudre le dilemme de nombreux commerçants… mais elle arrive probablement avec une ou deux décennies de retard. Aujourd'hui ou, à tout le moins, très bientôt, ceux qui ne veulent pas s'embarrasser avec des espèces n'auront plus trop de difficultés à orienter leurs clients vers un paiement par carte (dont le coût sera de plus en plus compétitif), tandis que ceux qui continuent à préférer le cash ont leurs raisons particulières (un réseau d'approvisionnement privilégiant aussi ce mode, par exemple), hors du circuit bancaire.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine