Magazine Cinéma

Montres Certina: sous le totem de la tortue

Par Jsbg @JSBGblog

5488

Voici une belle histoire qui ressemble à une fable de La Fontaine dont le titre serait « La tortue et l’horloger ».

En 1959, les horlogers de Certina inventent le concept DS, un nouveau système de protection du mouvement pour les montres de plongée, les protégeant de l’humidité et du sable en les rendant complètement étanches et donc plus fiables. A la recherche d’un emblème pour ce nouveau système, les équipes de Certina choisirent la tortue, réputée pour la solidité de sa carapace et sa longévité. Une gravure de l’animal est depuis apposée au dos des montres Certina et figure également sur le logo de la marque.

En 1959 aussi, la Sea Turtle Conservancy était fondée. En réaction au livre « The Windward Road » du docteur Archie Carr, un certain Joshua B. Powers décida de consacrer sa vie à la sauvegarde des tortues de mer en créant une association à but non lucratif basée à Gainesville, en Floride. Une décision très avant-gardiste à une époque où l’on se souciait encore peu de l’avenir de la planète et des animaux la peuplant et où l’on ne connaissait encore pas grand chose aux moeurs des tortues de mer. Depuis, l’ONG est active en Amérique Centrale et dans le Pacifique et a permis de comprendre le fonctionnement de ses tortues. Il s’avèrent qu’elles peuvent parcourir des dizaines de milliers de kilomètres par année, certaines traversant même l’Atlantique depuis les Amériques pour se rendre jusqu’aux côtes du Sénégal. Alors qu’elles figurent pourtant parmi les animaux les plus anciens ayant survécu jusqu’à nos jours (100 millions d’années, prends ça dans ta gueule, T-Rex), l’activité humaine les met gravement en danger, en envahissant leur habitant naturel, en les désorientant par les lumières côtières, en détruisant leurs nids ou en les capturant dans des filets de perche qui ne leur sont pas destinés.

F0949-1

Les plongeurs du London Aquarium révélant la nouvelle montre Certina DS Action Diver à travers les vitres du bassin à requins

Flash forward jusqu’en 2017. David Godfrey, actuel directeur de Sea Turtle Conservancy, est à la recherche de donateurs pour la vente aux enchères annuelle qu’il organise au profit de son organisation. En cherchant sur internet, il tombe sur une montre suisse dont le logo est une tortue: Certina! Malheureusement, il se rend compte que la marque n’est pas distribuée aux Etats-Unis. Qu’à cela ne tienne: il décide d’écrire directement au siège, à Bienne, en Suisse. Love at first sight! Depuis, Certina est devenue un partenaire de premier plan dans le combat de STC pour la sauvegarde des tortues. Depuis 2017, l’horloger biennois soutient financièrement David Godfrey et ses équipes, en rendant notamment possible l’achat de balises GPS. Ces dispositifs sont fixées sur la carapace des tortues lorsqu’elles viennent à terre pondre et permettent aux scientifiques de mieux comprendre leurs habitudes et ainsi aider à leur sauvegarde. Tout un chacun peut d’ailleurs « adopter » une tortue de mer sur le site de STC en lui donnant un nom puis en suivant ses péripéties sur internet (par ici si le coeur vous en dit). Une compétition, le Tour of Turtles, est même organisée, couronnant la concurrente parcourant la plus longue distance chaque année. En 2017, la tortue parrainée par la marque Certina fût baptisée Marina. En 250 jours seulement, elle parcourut la bagatelle de 7’965 kilomètres avant que sa balise ne se désactive. Pour l’édition 2018, c’est Certina la bien-nommée, une belle bête dont la taille dépasse les 1,5 mètre, qui a été choisie. Elle a été équipée de sa puce GPS le 28 mai dernier au Panama, et après avoir parcouru 4’188 km, elle se balade actuellement au large de l’état de la Louisiane.

Certina turtle

Le parcours de la tortue Certina depuis le 28 mai 2018

Depuis, Certina a dernièrement annoncé sa volonté de s’engager plus avant dans la sauvegarde des tortues de mer aux côtés de Sea Turtle Conservancy. A cette occasion, une montre spécifique a vu le jour, présentée à la presse par des plongeurs nageant dans le grand aquarium aux requins de Londres.

Cette édition spéciale, la Certina DS Action Diver, se démarque des autres modèles de la marque en arborant la couleur bleue du logo du Sea Turtle Conservancy sur son aiguille des secondes ainsi que sur l’inscription « Diver’s Watch 300 m » sur le cadran. A son dos, c’est le logo de l’organisation qui est gravé en lieu et place du logo Certina. Tortue pour tortue. Bien entendu, cette montre répond aux normes officielles requises pour les montres de plongée. Sa lunette est unidirectionnelle pour éviter que les plongeurs ne la fassent tourner accidentellement dans le mauvais sens – et perdre ainsi le compte de l’oxygène restant dans leur bonbonnes. Ses aiguilles et index sont revêtus de Super-LumiNova, ce qui les rend visibles même dans l’obscurité des profondeurs. Sa couronne, son fond vissés et sa construction selon le concept DS lui permettent d’être étanche jusqu’à 300 mètres et elle est équipée d’un mouvement automatique Powermatic 80 doté d’une réserve de marche de 80 heures. Elle peut être acquise (en Suisse) au prix de CHF 795.-. Une partie importante des recettes des ventes de la DS Action Diver ira à l’association Sea Turtle Conservancy.

– Jorge S. B. Guerreiro

5481

David Gofrey, directeur de Sea Turtle Conservancy et Adrian Bosshard, président de Certina
FourSeasonsNevis_SeaTurtleProgram
Une tortue de mer équipée d’une balise GPS sur sa carapace
Snapseed 6
Le logo de Sea Turtle Conservancy au dos de la montre Certina DS Action Diver

Snapseed 5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte