Magazine High tech

ECOVACS : "Restez connectés" testent le DEEBOT OZMO 930

Publié le 21 septembre 2018 par Bestofrobots

Découverte du DEEBOT OZMO 930 avec " Restez connectés "

Restez connectés est un groupe de youtubers formé de deux passionnés de technologie, Jaysen et Mathieu. Le 10 août, ils ont décidé de découvrir le robot aspirateur et laveur de sols DEEBOT OZMO 930 d'Ecovacs dans une vidéo d'Unboxing. Nous vous proposons aujourd'hui un résumé de leur découverte. N'hésitez pas à consulter leur vidéo complète et de les encourager dans leur démarche.

Les points positifs du DEEBOT OZMO 930

Lors de cette première partie de la découverte du robot aspirateur DEEBOT OZMO 930, l'équipe de restez connectés a décidé de faire une vidéo unboxing, c'est-à-dire donner un premier aperçu du robot en ouvrant la boîte qui le contient pour la première fois face à l'audience.

  • Au premier regard, voici les points positifs qui en ressortent :
  • La possibilité qu'offre le robot d'ajouter un bac à eau et une mop pour en faire également un laveur de sols est un avantage.
  • Le design a su plaire à l'équipe : le robot est texturé et brillant. Ses couleurs ressortent bien.
  • Un code couleur vient aider l'utilisateur a trouver directement l'emplacement et le bon ordre pour mettre les brosses latérales. C'est notamment un bon élément à prendre en compte lorsqu'on ne connaît pas bien les aspirateurs robots.
  • Une poignée de transport se trouve sur le robot, le rendant plus facile à déplacer sans risquer de l'abîmer.
  • Il est intuitif puisque dans la vidéo, le présentateur n'est pas adepte des robots aspirateurs. Ne connaissant pas leur fonctionnement, il arrive pourtant à deviner les emplacements, à le manipuler correctement et comprendre son design.
  • La vidéo soulève la qualité des roues en caoutchouc à l'apparence résistantes.
  • L'accessibilité de chaque composant du robot est également un point positif. Par exemple, il est facile de trouver et changer la brosse centrale.
  • De même, le robot est facile à monter/démonter.
  • Le système de cartographie laser du robot n'est pas abordé en profondeur, mais c'est tout de même une fonctionnalité intéressante détectée.
  • La conception de la base de chargement est un bon point fort : son câble peut s'enrouler en-dessous, permettant de ne pas se retrouver avec un surplus de câble. Celui-ci se ranger aussi plus facilement. Enfin, la prise n'est pas sous forme de bloc, elle s'installera donc plus facilement n'importe où chez vous.
  • Les accessoires supplémentaires sont à prendre en compte : la boîte contient en effet une mop de rechange, un cache pour la brosse centrale ainsi que des brosses latérales.

Les points négatifs du DEEBOT OZMO 930

Dans ce test, même s'ils sont peu, l'équipe arrive à trouver quelques points négatifs au robot du premier coup d'œil :

  • La roue motrice, plus petite et plus fluide que les autres, peut se retrouver en proie à des poils d'animaux ou des cheveux longs qui s'y emmêleraient. Prudence alors : un robot aspirateur demande un minimum d'entretien afin d'assurer son fonctionnement et sa pérennité.
  • La mop a l'air fragile de prime abord. Il faut cependant penser que celle-ci est lavable en machine ; De plus, comme nous l'avons évoqué, une mop de remplacement se trouve directement dans la boîte du robot.

Un test approfondi du robot à venir

Toutefois, cela n'est que la première vidéo. En effet, l'équipe prévoit un deuxième tournage lors duquel le robot sera mis en marche et prêt à affronter les obstacles qui se dresseront face à lui !

Il est également intéressant de noter que le présentateur de la vidéo possède déjà un robot aspirateur Neato Robotics. Sans donner de précision sur le modèle, il en est très content mais déplore tout de même l'absence de brosses latérales.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bestofrobots 1691 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines