Magazine Focus Emploi

Haro sur le gouvernement qui maltraite le problème des conjoints collaborateurs

Publié le 30 septembre 2018 par Ruinart @creactions

Haro sur le gouvernement qui maltraite le problème des conjoints collaborateurs
Oui ce blog est toujours actif et il y a toujours autant de questions, ici ou via mon email que les gens trouvent sur Internet. J'essaie juste de ne pas finir essorée et éviter de voir mes économies s'écouler par le biais de toutes les décisions qui se font et se défont au fil des mandats des élus.

Le statut de conjoint collaborateur est encore un problème en cumul avec une autre activité

Et d'ailleurs un problème tout court, car les textes, contrairement aux effets d'annonce, eux n'évoluent pas, pour clarifier et unifier les droits des conjointes collaboratrices (eh oui beaucoup de femmes !).
Le gouvernement actuel français s'agite, fait mine de s'émouvoir, du sort de ces pauvres femmes, qui ne sont pas déclarées par leur conjoint entrepreneur, ou qui se retrouvent en fin de vie pas protégée, sans un sou etc.
Je vous laisse lire l'article de juillet du journal "20minutes"
Cela titre "désormais obligatoire de déclarer l'activité d'un conjoint collaborateur". Mais c'est DEJA obligatoire depuis 2005 !Le problème est surtout qu'ils vont en fait figer les personnes aidantes de leur conjoint, dans une situation où, elles (les femmes sont majoritaires) ne pourront plus rien faire d'autre, puisqu'ils ne se sont toujours pas penchés clairement sur le fonds de la loi et du décret qui l'assortit sur le cumul d'activités.

Par ailleurs ce même gouvernement s'attaque aux polypensionnés, c'est à dire les personnes qui comme moi et beaucoup d'autres ont la plupart du temps cumulé deux activités et donc deux caisses de retraite. 


Selon l'orientation qu'ils souhaitent prendre, ils ne prendraient plus en compte qu'une seule des deux caisses pour payer la retraite

J'ai de mon côté commencé à demander des relevés de carrière pour me faire une idée et évaluer ma retraite et ce qu'elle pourrait être. 


Auto entrepreneur : bien que créant un compte en ligne pour voir les cotisations versées depuis 2009, je ne vois rien. Je tél et on me dit que c'est normal et qu'on va m'envoyer un relevé papier par la Poste. Effectivement je l'ai reçu et il n'y figure que des nombres de points de retraite, rien sur la valeur du point et toujours rien sur le dossier en ligne.

Attention ne vous illusionnez pas avec le complément de la pension de réversion !


Je me suis aussi aperçue dans le même moment que, si mon mari venait à mourir avant moi, pas de pension de réversion pour compléter ma retraite, car il est à son compte, et on atteint vite le plafond de revenus maximum. Et si le mari a déjà été divorcé, il faut partager l'hypothétique somme de la pension de réversion avec l'ex, au prorata du temps passé chacune. 
Ceci, alors que les femmes de salariés n'ont pas de plafond de revenus, elles touchent la pension de réversion de leur mari décédé sans se poser de question. Bienheureux salariés qui souvent ne prennent pas la peine de comparer et du coup de réaliser la chance qu'ils ont !

La différence entre les caisses de retraite des différents secteurs d'activité est toujours d'actualité.


Suivant les règles, que vous soyez conjointe d'agriculteur ou viticulteur, ou conjointe de profession libérale, ou d'artisan, commerçat, vous n'aurez pas les mêmes blocages. En agri ils ont toujours été plus casse pieds et restrictifs pour les cumuls d'activité.
Une personne qui posait une question sur ce blog parlait de l'importance d'être couverte.
Vous avez raison de vous en inquiéter. C'est on ne peut plus à l'ordre du jour ! 
Entre les organismes qui fusionnent, sans savoir comment ils nous protégeront, le cumul toujours en équilibre instable et mal vu, mal évalué, voire saqué par cette intention de ne prendre qu'une caisse en compte pour les polypensionnés, il y a de quoi se faire de la bile. Et tout le monde sait que ce n'est pas le moment de tomber malade avec la désertification médicale et le déremboursement ou la baisse de prise en charge de certains soins !
On nage dans le flou de communication du gouvernement : les fusions entre les caisses de retraite qu'ils souhaitent, les changements pour les polypensionnés qu'ils cherchent à appliquer etc. 
Ils s'indignent de ces pauvres femmes qui sont dans la pauvreté à la retraite, mais n'est ce pas parce que c'est du manque à gagner en cotisations si elles ne sont pas déclarées pendant leur activité ? Ou encore de la prise en charge qu'ils n'auraient pas à faire sur des fonds d'aide aux personnes en difficulté comme le RSA qui n'a plus d'argent pour payer ceux qui sont aux minimas ?
En tout cas, ils ne vont pas dans le sens où nous souhaitons aller pour le plus grand nombre : toucher par rapport à ce qu'on a cotisé, toutes caisses confondues, et cumuler des activités librement. 
Rappelons que les salariés quant à eux peuvent cumuler un temps salarié plein (sauf quelques exceptions) avec une activité en auto-entreprise devenue micro-entreprise, voire deux salariats et personne n'en rêve, personne ne les saque ou ne les empêche de vivre leur vie professionnelle comme ils l'entendent.

Mon nouveau choix en fonction de la nouvelle donne créer ma 2e entreprise :


Pour ma part j'ai fini par stopper conjointe collaboratrice de mon mari. 
A la place, je lui facture sur ma micro entreprise CREACTIONS le travail effectué, et place une partie pour mes vieux jours. Et en plus de cela, je viens d'ouvrir une laverie automatique sous franchise SPEED QUEEN sur Reims. J'espère que cela m'aidera à payer ma retraite. 

Pistes à creuser pour celles qui veulent cumuler deux activités :


A celles qui me questionnent encore, en ces périodes de doutes et de blocage : Vous pourriez vous même facturer votre aide à votre époux entrepreneur, ou demander à être prise en salariat partagé (associations qui proposent aux personnes d'avoir 1 ou plusieurs employeurs et leur faire des fiches de paie pour le temps et salaire correspondant) pour cette partie, ou encore être en portage salarial (entreprise qui vous fait l'administratif des factures, devis pour vos prestations et en échange vous fait l'équivalent d'une paie et donc une protection proche de celle des salariés pour un % de votre CA). 
Ainsi cela réglerait indirectement votre problème de cumul d'activités. Vous pourriez être en portage salarial et faire faire des factures et devis pour les prestations de vos deux activités par l'entreprise de portage. Une façon de cumuler qui vous éviterait de payer des cotisations, que vous ne toucheriez pas forcément à la retraite sous forme de rente, et une protection plus grande comme les salariés. Plus de simplicité aussi puisque vous n'auriez qu'une seule entreprise qui vous porterait et vous ferait une "paie" unique pour rémunération des différentes prestations de vos deux activités.
Bonne chance pour vos équilibres de vies et n'hésitez pas à intervenir, ce blog est en veille, pas inactif. Je ne poste plus assez, trop d'actualités qui se contredisent au fil des décisions des élus et gouvernements depuis des années, mais je veille, lis et réponds toujours.
Mireille RUINARTCRĖACTIONS
Conseil 360°, accompagnement, formation, pour une communication et action marketing, stratégiques, en cohérence et complémentarité, terrain et numérique.
Experte en réseaux sociaux et en community management. Rédactionnel, reportages photos, spécialisée dans l'e-tourisme et l’oenotourisme.ETLAVERIE SPEED QUEEN - ADULIE S.A.S.
Siège social : 6 d rue de la Pompelle, 51100 Reims
Local commercial : 13 esplanade Fléchambault, 51100 Reims
Site : https://laverie-reims.com
FB : https://www.facebook.com/pg/laverieSpeedQueenReims/
Subscribe with Bloglines

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ruinart 153 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte