Magazine Education

Comment faire si mon enfant dit « Je suis déçu par la prof »

Publié le 01 octobre 2018 par Yaysa

Anatole a dit ça en rentrant de sa deuxième journée d'école : " Je suis déçu par la prof ! "
Que faire ? Comment imaginer qu'il va passer son année scolaire à traîner des pieds pour aller en classe ? Question qui vient de mettre posée et pour laquelle - comme toujours en éducation - il n'y a pas de solution toute faite.
Mais comment réagir, en tant que parents ? Sans doute vaut-il mieux éviter de le rabrouer, cet enfant qui se dit " déçu ", et entamer le dialogue pour qu'il puisse lui-même faire le tri, ne pas se buter et trouver une échappatoire : c'est une attitude à appliquer tout au long de l'année, d'ailleurs.

1 : Alors, s'il est déçu, quelle image idéale avait-il en tête avant de franchir à nouveau le porche de l'école :
- celle qu'on lui a survendu durant l'été (" Tu vas voir, c'est top avec Mme Machin ! ")
- celle du groupe de copains indissoluble, façon d'Artagnan, qu'il chérit plus que tout ?
- celle de faire parti désormais des grands CM de l'école ?
- Ou d'entrer en CP et d'apprendre à lire ?

2 : Maintenant, ce premier ressenti, un peu " Breuurk ! ", de cette rentrée, est-ce du à ce genre de problème :
- voulait-il l'autre maîtresse ?
- l'instit a-t-elle interrogé plein d'autres enfants, sauf lui, le 1er jour ?
- se sent-il mal à l'aise au 1er rang/ au dernier rang ?
- C'est la maîtresse ou c'est le fait que le copain Arthur a été mis dans la classe d'à côté ?
- A moins que ce ne soit une vraie peur de l'enseignante ?
- Ou l'inquiétude de ne pas " réussir ", de se sentir submergé ?

Il faut déjà l'aider à dire, à dégager son petit rejet de rentrée
Et si Anatole persiste à dire que c'est la prof qui le déçoit, pensez peut-être à lui dire que c'est son enseignante. Pas sa nounou ni sa fiancée. Difficile avec les petits qui mélangent parfois motivation et sentiment pour la maîtresse. C'est donc à nous parents, de replacer les choses.
Surtout ne pas lui laisser enfouir tout ça. Car ce qui n'est pas résolu, clarifié dans les petites classes... s'enkyste pour ressurgir parfois quelques années après.

Oser rencontrer l'enseignant !
Reste enfin à oser prendre rendez-vous avec l'enseignant(e). Dans un premier temps, votre enfant va rejeter cette idée. C'est le moment de lui apprendre que le dialogue est une solution pour sortir des conflits et des problèmes. A vous de mettre votre casque bleu de médiateur, de prendre rendez-vous, d'être pondéré, d'associer l'enfant à la conversation, d'exprimer pour lui devant l'enseignant pourquoi il ne se sent pas à l'aise. Et, par ailleurs, de débuter l'exercice avec l'enseignant en lui disant qu'on ne vient pas faire un scandale, s'énerver, juger, mais juste trouver une solution pour que votre enfant soit plus confortable. Et vous verrez : cela marche presque toujours !

Si vous avez des idées ou des expériences dans ce domaine, partageons-les !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yaysa 1461 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines