Magazine Humour

Conne epoque !

Publié le 01 octobre 2018 par Lesgabrieli
Inégalités Oui elles existent ! Mais quelques uns, par souci d'aider leur prochain, ou en proie à la culpabilité de s'enrichir plus que les autres ? Bref, peu importe le motif: ces hommes et ces femmes avaient décidé, il y a longtemps déjà, d'aider financièrement, d'aider physiquement, de défendre des idées, bref de s'investir pour des causes et des personnes. La plupart du temps les finances sont récoltées par des opérations auprès du public: on fait la quête pour la SNSM ou on vend des bibelots, des photos, des objets, on vend du muguet le 1er Mai, on organise un gala de bienfaisance.... Les possibilités sont aussi variées que l'imagination des promoteurs.Alors oui ce qu'ils faisaient, ce qu'ils font, est bien, c'est vrai aussi qu'ils travaillent bénévolement pour organiser les opérations.... Mais ce serait encore mieux s'ils investissaient vraiment une partie de leur fortune (bien peu le font) au lieu de compter essentiellement sur la générosité du public !Mais voici voilà que la crise est passée par là: les organisateurs ne font plus recette car le public s'est appauvri, mais ces riches organisateurs ne veulent pas sauter le pas et investir leurs propres avoirs, leur propre argent (serait il hors d'atteinte dans un paradis fiscal ?), et c'est là que le bât blesse !Devant ce manque d'argent pour les bonnes causes, en pleine grève des finances des les plus nantis, nous nous lamentons, et le constat est alarmant: que nous le voulions ou non, nous sommes tous entrés dans l'EURO-TARI-CLUB !
C'EST PAS VRAI, ILS LE FONT EXPRèS OU QUOI ?La mode est changeante: elle évolue sans que l'on puisse savoir vraiment d'où viennent les idées, mais constatons aussi que la plupart du temps on ressort du déjà vu. Que l'époque soit proche ou lointaine, les vêtements reviennent ou reviendront à l'avenir !Les peaux de bêtes portées par l'homme préhistorique, sont devenues bien plus tard des vêtements de luxe, sans retirer toutefois l'usage utilitaire dans les régions très froides. Les vêtements féminins de toutes les époques ont varié en longueur et en forme et on retrouve aujourd'hui des modèles déjà d'actualité il y a des lustres ! Ils sont seulement retouchés en fonction des matières nouvelles ou sur quelques détails.... Plus récemment: les jeans des années 70 reviennent pour 2019. Mais franchement, oui franchement, avons nous des sadiques chez les stylistes? Ou bien des masochistes chez les clients ? En effet la question se pose: depuis quelques décennies on attire l'attention de tous sur le phénomène d'obésité, lié à la malbouffe. 30% de la population mondiale est touchée, et la progression de ce fléau est elle même provoquée par l'inondation du marché via des produits alimentaires, trafiqués par un tas d'additifs, et vendus à un prix dérisoire, permettant quand même la génération de profits géants aux entreprises concernées... D'où la poursuite du mouvement assorti du matraquage publicitaire pour le renforcer. Le message est clair: Vive l'obésité tant quelle nous rapporte du fric!Alors dans ce contexte de population de grosses et de gros, quelle mouche a piqué les stylistes? Pourquoi ont-ils lancé la mode Slim, les leggings et autres inventions débiles: est-ce pour rendre les gens ridicules physiquement et ridicules dans leur comportement de mouton de panurge qui s'habille à la mode uniquement parce qu'on leur dit qu'il faut s'habiller à la mode ? A moins qu'il ne s'agisse de faciliter la drague, en dévoilant par cette mode les corps à bannir pour les dragueurs, des corps qui, il n'y a pas si longtemps, pouvaient masquer leurs imperfections par des vêtements plus seyants, plus esthétiques et plus pratiques !Je n'ai pas la réponse ! Bien que l'idée de connerie évolutive et foudroyante de tous ( même moi, parfois !) effleure mon esprit !
AÏE LA PUB!Quand on regarde la publicité évoluer du 19ème siècle aux années 60 on se demande comment les slogans, réclames, affiches et autres procédés ont pu persuader le public de déclencher l'acte d'achat. Avec le décalage dans le temps on rit franchement en voyant vanter les mérites du cannabis, proclamer que l'alcool est un produit rendant les gens travailleurs et meilleurs, découvrir des contre-vérités scientifiques comme celle consistant à dire, très sérieusement, que le créozote pourrait très utilement être utilisé pour conserver le lait destiné aux bébés ( c'est le produit cancérigène par simple contact qui permet la conservation des traverses de chemin de fer)... J'en passe et des meilleures, et notamment les discours des bonimenteurs qui faisaient croire n'importe quoi à n'importe qui, en mésusant de leur talent d'expression !La réaction immédiate est de se moquer des «naïfs» qui pensaient: c'est écrit donc ça doit être vrai ! Et qui prenaient pour argent comptant ces publicités. On rit d'eux, et on les considère, disons le, comme de pauvres cons ! A l'époque l'instruction n'était pas ce qu'elle est de nos jours, les gens n'étaient pas assez informés par la presse, ou mal, et le bouche-à-oreille n'était pas la panacée en matière de transmission des informations vraies !C'est encore plus con de se moquer en 2018 quand soi-même on se comporte de la même façon! Si vous prenez la peine de vérifier les déclarations ou les arguments de la plupart des publicités vous verrez que nos pubs d'aujourd'hui sont encore plus débiles que celles du passé, ! Le public de 2018 qui est informé, qui peut s'informer, car toutes les données nécessaires existent et sont disponibles à la télé, dans les livres, dans les journaux, à la radio, sur internet …. Ne fait aucun effort d'information et se comporte donc encore plus connement que le public du passé qui lui, n'avait pas la vérité à portée de la main !Et en 2018 on accorde du crédit à des choses encore plus énormes que dans le temps (si c'est possible): plus c'est gros, plus c'est faux, et plus ça passe !Ahurissant ! Ils vont se marrer les gens de la génération 2050 en voyant nos pubs d'aujourd'hui !Exemple:Une pub vante la lessive qui détruit le calcaire, la meilleure qui soit car elle lave la machine et chacun le sait une machine propre lave mieux. Mais ce n'est pas tout ,cette miraculeuse lessive qui lave la machine avant de laver le linge, a un atout décisif: elle détruit 99% des bactéries.... Ben merde alors !Petites infos à tout hasard:1/L'eau chauffée à 60° détruit la plupart des germes, mais à partir de 90° quasiment rien ne survit ! Ce n'est donc pas la lessive qui tue mais la chaleur !2/ OK la lessive lave surtout la machine. Finalement une fois la machine propre c'est la machine qui lave le linge (puisqu'elle se salit pendant l'opération). Donc la lessive ne sert à rien pour le linge !3/ L'eau n'est pas calcaire partout, c'est le cas dans les massifs granitiques: alors à quoi bon combattre un calcaire qui n'existe pas ? Si l'eau de votre région est calcaire, de nombreux dispositifs permettent de neutraliser ce calcaire (systèmes magnétiques, filtrants etc...) avant l'utilisation ou la consommation de l'eau. Cela coûte moins cher que de payer à vie et au prix fort une lessive inutile.4/ si vous êtes adepte du DIY vous pouvez faire vous-même et facilement votre lessive avec de l'eau et des feuilles de lierre. Je vous renvoie vers internet pour les détails de cette recette simplissime que j'ai bien envie de tester car du lierre j'en ai plein et en plus il est bio !Vous l'avez compris il faut être con pour croire à la vérité du message publicitaire concernant cette lessive, encore plus con pour acheter le produit.... Cette marque vous la reconnaitrez: c'est la fameuse lessive KELCON. KELCON deux en un même.... Mais ne versons pas dans le porno en plus !Quels cons pour écrire une telle pub, quels cons pour croire la pub et quels cons pour acheter la lessive!Je vous encourage à analyser et démonter toutes les pubs, et vous allez bien vous amuser ! C'est édifiant sur le désastreux niveau scientifique des concepteurs, sur l'absurdité des messages, sur le mépris affiché vis à vis du public ( on les croit cons ou incultes au point de croire les messages). A la limite c'est même pire qu'avant.... Mais si je ris beaucoup, c'est évident , certaines pubs ont le don de m'exaspérer !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesgabrieli 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines