Magazine Focus Emploi

Qu’est-ce que la communication digitale ?

Publié le 03 octobre 2018 par Philgerard

DIGITAL. Derrière ce néologisme envahissant se cache d’abord la numérisation des supports d’information. Pourtant l’essentiel n’est sans doute pas là… Mais plutôt dans le changement de stratégie que cette dématérialisation implique. Mise au point sur la communication digitale.

La communication digitale, c’est avant tout la numérisation des supports d’information. Mais au-delà, c’est aussi envisager la communication d’entreprise comme un écosystème entier, un environnement qui englobe et agit dans toutes les dimensions du Digital.

De mon point de vue, la communication digitale définit, dans un écosystème numérique, la stratégie et les actions de communication à mener sur le web, les médias sociaux, les terminaux mobiles et les objets connectés.

La communication digitale, ou communication numérique, s’est donc d’abord appliquée au web, aux médias sociaux et aux terminaux mobiles. Elle s’ouvre maintenant à de nouveaux canaux et tendances technologiques : réalité virtuelle, chatbot et voicebot, enceintes connectées, big data et blockchain…

Les canaux sont les supports

Les terminaux de communication sont principalement devenus des écrans… Smartphone, PC, tablettes. Des écrans individuels et tactiles. La communication digitale signe la disparition des supports et passe par les canaux d’information :

Qu’est-ce que la communication digitale ?

  • Réseaux sociaux
  • Site web
  • Blog
  • Newsletter
  • Application mobile
  • Objets connectés

Une information liquide : les flux remplacent les supports

Voilà ainsi 3 pratiques qui changent avec la communication digitale. La digitalisation, c’est l’effacement des supports fixes (affiches, plaquettes, journaux,…) au profit, d’une communication de flux, évolutive, moins structurée, plus proche de la conversation et de l’échange que du discours de marque.

L’information avait autrefois pour état d’être « solide », attaché à un support qui lui, était transmissible, échangeable. Avec la communication digitale, l’information devient « liquide », c’est elle qui passe d’un appareil à un autre, d’un consommateur au suivant, sans que le support ne se retransmette.

L’information se diffuse comme un fluide indépendant du support qui devient au sens le plus juste un « canal » à l’ère du numérique. Des canaux compatibles et connectés, où l’information passe de l’un à l’autre.

Animation de communautés et production de contenus

Les changements portent non seulement sur l’utilisation de ces canaux, mais aussi sur les activités et le rôle des services de communication.

Deux changements majeurs : l’animation de communautés et la production de contenus dont découle la nouvelle tendance de la communication digitale, les programmes Ambassadeurs.

  • L’animation de communautés (Community management)

Animer les différents espaces sociaux de l’entreprise (Facebook, Twitter, Linkedin,…) est devenu un des enjeux principaux de la communication digitale. C’est le rôle central du community manager (ou du chargé de communication digitale).

L’objectif ? La sociabilité de la marque. L’écoute des conversations sur la marque, la réaction aux commentaires, l’entretien de la relation-client, et le développement d’une communauté, passent désormais au premier plan.

  • Le développement du contenu de marque (Brand content)

La communication a toujours eu pour vocation de produire des contenus mais les réseaux sociaux attisent la gourmandise des internautes… Il faut donc alimenter les réseaux avec des contenus renouvelés et personnalisés.

Quelques exemples de contenus pour la communication digitale :

  • Le story telling : l’histoire qui crée le mythe, l’émotion ou l’amusement
  • Contenus d’expertise : devenir le guide de son secteur
  • Contenus ludiques : le jeu, la viralité et l’interaction
  • Des formats variés : vidéo, live, photo, billet technique, slides share, livre blanc, webinar, TV, série, clip…

Pour aller plus loin, découvrez la formation Digital Brand Content pour élaborer une stratégie de contenu engageante.


  • Employee Advocacy : les programmes ambassadeurs

Autre mission dans le champ de la communication digitale : les programmes ambassadeurs. Synthèse de l’animation de communautés et du contenu de marque, ces programmes ambassadeurs (employee advocacy) encouragent les salariés à diffuser sur les réseaux sociaux les messages concoctés en interne.

Une prise de parole organisée avec la mise à disposition de contenus à diffuser : un véritable « kit » de communication. Chaque collaborateur est devenu un communicant, avec une audience personnelle qui peut avoir une influence de poids, digne parfois d’un véritable média. La démarche d’ambassadeurs est une suite logique au community management.

Communication ou Marketing ?

Communication et Marketing sont proches, au point que la communication est souvent comprise comme une partie ou une continuité du Marketing. Quand le Marketing se consacre à l’offre, aux produits et à l’expérience-client ; la communication se consacre elle à l’image de l’entreprise et de la marque, aux échanges avec les publics de l’entreprise. Le Marketing opérationnel aura en charge les actions « promotionnelles » quand la Communication aura une visée « institutionnelle » (Corporate).

Le service Marketing prendra à son compte le display (bannières web), l’affiliation, le  référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA), l’emailing ou la publicité sur les réseaux sociaux,… quand la Communication se concentrera sur l’animation de communautés et la production de contenus, comme vu plus haut.

Mais cette distinction reste très relative : le digital a renversé les frontières, au point de faire ressurgir le concept, plus global, de Communication Marketing intégré, un mode d’organisation largement répandu aux Etats-unis.

Ce qui change la Communication digitale

Qu’est-ce que la communication digitale ?

En favorisant un feed-back massif, public et multiple, les réseaux sociaux poussent les entreprises à passer d’une information descendante à une véritable communication d’entreprise, plus égalitaire et réactive.

L’émetteur original (l’entreprise) se trouve aujourd’hui le plus fréquemment en situation de « répondre » aux messagers et commentaires de ces destinataires (clients, salariés, institutionnels). Car ce sont eux, les destinataires, qui produisent, grâce au web social, la plus grande partie des informations qui concernent l’entreprise.

Les entreprises se trouvent donc en situation de « réagir » aux messages de ses destinataires et c’est sans doute là, l’une des caractéristiques principales de la communication digitale qui oblige à revisiter la théorie de la communication.

A l’empilement successif des technologies et des usages (Web > Médias sociaux > Mobile) -et maintenant les objets connectés, s’est substituée une vision globalisante, associée à une dimension stratégique, qui positionne les agences, et les services de communication digitale en entreprise, au-dessus des outils qui conditionnaient leurs actions jusqu’alors.

Communication digitale ou communication numérique ?

La communication devrait être « numérique » et non « digitale », puisque c’est la recommandation et la définition qu’en donne l’Académie française :

L’adjectif digital en français signifie « qui appartient aux doigts, se rapporte aux doigts ». Il vient du latin digitalis, « qui a l’épaisseur d’un doigt », lui-même dérivé de digitus, « doigt ». C’est parce que l’on comptait sur ses doigts que de ce nom latin a aussi été tiré, en anglais, digit, « chiffre », et digital, « qui utilise des nombres ». On se gardera bien de confondre ces deux adjectifs digital, qui appartiennent à des langues différentes et dont les sens ne se recouvrent pas : on se souviendra que le français a à sa disposition l’adjectif numérique.

On pourra contester la francisation du mot « digital » mais l’usage du terme s’impose aujourd’hui, comme jadis le Web face à la Toile.

« Digital », au-delà de son équivalent « numérique », renvoie aussi à l’action des doigts sur les écrans. Or les tablettes et smartphones (ou ordiphones, en bon français 😉 sont aujourd’hui les principaux points d’accès à l’Internet ; le terme « digital » porte avec lui cette dimension « tactile », évidente et décisive, qui manque au mot « numérique ».

Pour digitaliser votre communication corporate, image, RP, nous vous recommandons la formation Stratégie de communication digitale sur les médias sociaux

4.5/5 - Voir tous les avis
  • Télécharger le programme de la formation

  • Vous pourriez être intéressé par :

    Retour à La Une de Logo Paperblog

    Ces articles peuvent vous intéresser :

    A propos de l’auteur


    Philgerard 1006 partages Voir son profil
    Voir son blog

    l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte