Magazine Football

PSG vs Etoile Rouge Belgrade : Neymar assomme les Serbes

Publié le 05 octobre 2018 par Voyagetourix @voyagetourix
https://feuilledematch.blogspot.com/2018/10/psg-vs-etoile-rouge-belgrade-neymar.html

Stats d'avant-match

Classement C1 Groupe C après 1 journée

2. Etoile Rouge Belgrade 1 point4. PSG 0 point

Historique des confrontations

Amical : 2 nuls / 1 victoire Etoile Rouge Belgrade


Les Parisiens ★★★★★

Homme du match : Neymar 

Un match quasi parfait : pas trop de grigris, des accélérations et des dribbles qui ont presque toujours déstabilisé les Serbes, des passes dangereuses dans les intervalles et puis... 3 buts tout simplement !

Ballon de plomb : Aucun 

PSG vs Etoile Rouge Belgrade : Neymar assomme les Serbes

Maillot Jordan pour ce match


L'équipe type

Areola : 5,5Il concède un but en fin de match où il est difficile de lui en vouloir. Sinon il a été au chômage technique pendant presqu'une heure et s'est bien imposé sur les rares interventions précédant le but serbe.

Meunier : 5,5Des débuts difficiles avec quelques ratés dans les centres et puis il y a eu cette passe lumineuse de l'extérieur pour Di Maria qui l'a mis en confiance pour la suite du match.
Silva : 6Un match sans surprise du Brésilien à savoir solide et sans fausse note. Remplacé par Kehrer en fin de match.
Kimpembe : 6Encore un match de costaud. Il est en train de gagner sa place de titulaire au yeux de Tuchel. Pour nous, ce devrait déjà être le cas depuis le 4-0 contre Barcelone.
Bernat : 5,5En très net progrès par rapport à son premier match. Il s'est montré souvent disponible et utile devant. Auteur de la passe décisive pour Mbappé.
Verratti : 7,5Un gros match de l'Italien dans l’entre-jeu parisien avec des stats ahurissantes (152 ballons touchés). 
Rabiot : 6,5Encore un bon match d'Adrien qui a joué proprement et avec beaucoup d'élégance.
Mbappé : 6Il a eu pas mal d'occasions mais n'a réussi à n'en convertir qu'une seule.
Neymar : 9Homme du match.
Di Maria : 6Un joli but, un peu de déchet et beaucoup plus d'engagement que les dernières saisons. Un effet Tuchel ?
Cavani : 6On ne l'a pas beaucoup vu finalement mais sa grinta lui permet de marquer un nouveau but. 


Les remplaçants


Kehrer : 5Il rentre dans le dernier quart d'heure où la défense parisienne n'a plus rien à faire.


Choupo-Moting : 5,5Il a apporté de l'impact physique en fin de match, ce qui a fait du bien à ses partenaires offensifs.
Draxler : 5Pas assez de temps de jeu pour pouvoir réaliser des prouesses. 


L'ambiance ✫✫✫✫

La vidéo de l'ambiance bientôt disponible sur notre chaîne YouTube.Le virage Auteuil était fermé suite aux craquages de fumigènes l'an passé contre le Real. On a tout de même retrouvé quelques ultras dans la tribune Junior ce qui a finalement permis d'avoir un minimum d'ambiance - et de fumée - dans le stade.PSG vs Etoile Rouge Belgrade : Neymar assomme les SerbesInterdits de déplacement, les Serbes sont malgré tout venus en nombre au Parc : ils étaient entre 1500 et 2000 à exulter après la réduction du score de l'Etoile Rouge. On a vu quelques regroupements en tribune Paris ou en bas de Boulogne et dans le reste du stade il y avait toujours un Serbe à moins de 10 mètres de soi. 

À noter quelques échauffourées à la sortie du stade.

Les fumigènes, la venue des Serbes au Parc ainsi que les bagarres... L'UEFA  risque de voir rouge... Affaire à suivre. 


Paroles de supporters


"Je commence vraiment à être fan de Choupo-Moting. Il a un peu le même état d'esprit que Cavani mais avec un jeu beaucoup plus rugueux."

"- L'UEFA n'avait pas pensé à fermer la tribune Junior.

- Avec ces fumigènes, ils risquent de fermer les quarts de virage la prochaine fois !"

"Les ultras qui partent avant la fin du match... ça sent la baston à la sortie du stade parce que sinon je ne vois pas la référence à un  quelconque hommage à Aznavour."


Le match ★★★★★


C'est un 4-2-3-1 que nous propose Tuchel ce soir et ce système va tout de suite asphyxier Belgrade. Les Serbes n'arrivent quasiment pas à atteindre la moitié de terrain parisienne. 
Leur défense tient bon le premier quart d'heure avec des Parisiens qui se montrent maladroits dans la dernière passe. 

Et puis le festival Neymar commence... enfin se poursuit plutôt car dès le début il fait beaucoup de mal aux Serbes qui sont contraints à la faute pour le stopper. D'ailleurs, c'est en se faisant justice qu'il ouvre le score sur un sublime coup-franc aux 20 mètres. 1-0.

A partir de ce moment, le PSG déroule et enfile les buts comme des perles. Sur un une-deux avec Mbappé dans la surface, Neymar double la mise. 2-0.

Quelques minutes plus tard, Cavani récupère un ballon dans la surface, contourne 2 joueurs et frappe. Le tir est dévié. But. 3-0.

Et puis on a droit au plus joli but de la soirée : Meunier envoie de l'extérieur le ballon dans la surface, Di Maria le dévie de... l'extérieur. But. 4-0.

Le PSG a été plutôt réaliste en première période mais mérite logiquement d'être en tête au tableau d'affichage. 

Après la pause, Paris joue un peu moins vite mais se procure toujours autant d'occasions.

Après plusieurs maladresses, Mbappé parvient enfin à marquer durant le seul temps fort serbe du match - 3 tirs en 15 minutes - sur une remise de Bernat qui avait été lancé par Neymar dans la surface. 5-0.

L'Etoile Rouge réduit le score grâce une frappe croisée surpuissante de Marin qui avait été lancé dans la surface par Ebecilio. 5-1.

En fin de match, Neymar marque à nouveau sur un coup-franc - aux 25 mètres celui-là. 6-1.

Tuchel a probablement trouvé la solution de remplacement de Motta en faisant jouer Verratti et Rabiot en milieux défensifs. Dans ce schéma, cela leur laisse la possibilité de jouer devant et donc de ne pas se cantonner à un "simple" rôle de sentinelle. Cette organisation reste à valider à l'extérieur face à un plus gros calibre.


Score final : 6-1

PSG vs Etoile Rouge Belgrade : Neymar assomme les Serbes

source L'Equipe.fr


PSG vs Etoile Rouge Belgrade : Neymar assomme les Serbes


Les adversaires ✫✫✫✫


On se demande encore comment ils ont pu arracher le nul face au Napoli. Totalement asphyxiés tout au long de la partie, les joueurs serbes ont tout de même su - ou pu - relever la tête une quinzaine de minutes en seconde période avec 2 ou 3 occasions. Cette période coïncidera d'ailleurs avec la réduction du score.

C'est twitté !


La dernière fois que j'ai vu un #Neymar aussi excellent en Ligue des champions c'était également lors d'un 6-1 #PSGFKCZ— Youri 🌹 (@Yxuri_) 3 octobre 2018

Un match de foot, avec un maillot de basket et un score de tennis. 😱 #PSGFKCZ pic.twitter.com/fyN6AHq53u— Grenat Football Club (@grenatfc) 3 octobre 2018

Avez-vous vu le match ? Si oui notez-le aussi


les résultats du sondage ici



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Voyagetourix 128 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine