Magazine Info Locale

Les chevreuils et le tonnerre automnal

Par Spiga

Des bruits de pas sur les feuilles mortes du petit bois me mettent en alerte. L’écureuil observé furtivement en arrivant ferait moins de bruit, même en grattant le lit de feuilles à la recherche de faînes ou de champignons. Le merle noir au sol fait souvent plus de bruit qu’espéré, mais je n’ai pas souvenir d’en avoir déjà croisé dans ce coin reculé. Le pas est léger et de plus en plus rapproché.  Je n’ose plus bouger. Au loin, le tonnerre retenti.

Comme un diable sorti de sa boite, un brocard sort du bois. Il s’élance gracieusement dans le pâturage boisé face à moi. J’ajuste le téléobjectif en sa direction et déclenche en suivant la course du petit cervidé. Il est magnifique et fier, avec ses bois ramifiés et sa robe ambrée. Le brocard court avec grâce et légèreté. Il ralenti à l’approche d’un petit fourré d’herbes séchées et reste figé quelques instants avant de se mettre à brouter. Un bruit sourd au loin le fait se redresser: l’orage semble approcher.

Jusque là invisible et probablement dérangée par l’arrivée de ce jeune premier, une chevrette se dresse sur ses pattes aux cotés du brocard empressé. Leurs regards se croisent quelques instants avant que chacun ne reprenne ses activités. La période agitée du rut est définitivement terminée cette année. La chevrette était là depuis le début de mon affût, parfaitement camouflée dans les herbes sechées. Je me dis que la nature est bien faite avant d’être interrompu par deux nouveaux coups de tonnerre. Je lève les yeux au ciel et admire la clarté de ce ciel d’été.

Les chevreuils sont inquiets: ils interrompent leur repas, tendent l’oreille et observent les environs avec appréhension. Le tonnerre tant redouté par les habitants des bois, celui qui en frappera plusieurs dizaine de milliers en Suisse durant ce mois d’octobre  et qui brisera à nouveau le peu de confiance qui s’était installé avec la faune est de retour. Prudemment, les chevreuils disparaissent dans le bois d’un pas pressé.  De mon coté, je replie mon trépied, enfile mon gilet fluorescent jaune et rentre en espérant que le brocard et la chevrette ne seront “régulés” cette année.

Val-de-Travers, le 7 octobre 2018

Les chevreuils et le tonnerre automnal
Les chevreuils et le tonnerre automnal
Les chevreuils et le tonnerre automnal
Les chevreuils et le tonnerre automnal
Les chevreuils et le tonnerre automnal
Les chevreuils et le tonnerre automnal

L’article Les chevreuils et le tonnerre automnal est apparu en premier sur Spiga.ch - Photographies naturalistes du canton de Neuchâtel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spiga 4096 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte