Magazine Santé

CRISE des OPIOÏDES : Les infirmiers aussi doivent se mobiliser

Publié le 09 octobre 2018 par Santelog @santelog



Les infirmières spécialisées en toxicomanie auraient un rôle unique à jouer dans la prise en charge des patients touchés.

C’est à travers toute une série d’articles et d’études que le Journal of Addictions Nursing, la revue officielle de l’International Nurses Society on Addictions, nous livre une perspective infirmière sur la crise des opioïdes. Une crise qui touche aujourd’hui l’Europe autant que les Etats-Unis. Cette édition documente ainsi le rôle unique à jouer pa les infirmières spécialisées en toxicomanie dans la prise en charge des patients concernés.

« La crise des opioïdes est au premier plan du débat sur la consommation de drogues aux États-Unis et dans le monde », rappelle la rédactrice en chef du Journal of Addictions Nursing qui propose avec ce numéro spécial, 7 études qui rappellent et sensibilisent aux autres alternatives de prise en charge de la douleur mais aussi aux programmes déjà développés pour réduire les taux d’overdose et de décès chez les usagers dépendants. Quelques exemples de besoins et d’interventions sont donnés avec,

  • le besoin de soutien social de femmes qui suivent un traitement d'entretien à la méthadone pour un trouble lié à l’utilisation des opioïdes (opioid use disorder : OUD) ;
  • la nécessité d’intégrer dans les études infirmières des informations sur les traitements médicamenteux et autres thérapies fondées sur la preuve, pour une meilleure prise en charge des OUD ;
  • l’analyse des preuves d’efficacité de la naloxone, pour prévenir le risque d’overdose mortelle chez les personnes qui utilisent des opioïdes ;
  • la nécessite de former spécifiquement les personnels des services d’urgence sur la prescription des opioïdes, et les personnels infirmiers sur la prise en charge des overdoses ;
  • le dépistage des enfants atteints de dépendance aux opioïdes ;
  • l’évaluation d'un programme de prévention des overdoses, y compris via la prescription de la naloxone, pour les adultes sans-abri qui utilisent des opioïdes ;
  • l’exemple d’une intervention d’éducation sur la surdose d'opioïdes et la distribution de naloxone aux professionnels de santé de soins primaires …

Enfin, la question est posée de l’interaction entre trouble lié à l’utilisation des opioïdes et d’autres conditions, plus fréquemment l’infection par le VIH et le suicide. Des efforts visant à surmonter les obstacles à l'accès aux soins pour OUD, en particulier la stigmatisation liée à cette condition. Et, bien sûr, du rôle de l'infirmière spécialisée en toxicomanie pour aider les patients concernés et optimiser le protocole de sevrage. Médecins et infirmier(e)s sont invités à prendre en compte la gestion nécessaire des troubles psychiatriques qui accompagnent souvent la prise en charge de ce trouble d’utilisation, l'éducation et le soutien des patients et des familles.

« Nous avons chacun la responsabilité de prendre des mesures pour résoudre les problèmes liés aux opioïdes, où que nous travaillions, où que nous exerçions notre influence ».

Source : Journal of Addictions Nursing Sept 2018 The nursing specialist's perspective on the opioid crisis

Plus sur Infirmier Blog

Plus sur les Opioïdes sur Addictions Blog

Équipe de rédaction Santélog Oct 9, 2018Rédaction Santé log




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine