Magazine France

Pourquoi #IKEA, #Monoprix, et #Darty, ça pue…

Publié le 11 octobre 2018 par Gédécé @lesechogaucho

Ici, à Strasbourg, Ikea ¹ (dont on connait les sympathies nazies de son fondateur, Ingvar Kamprad), non contente de se payer sur la variable d’ajustement permanente que sont les salariés en supprimant des postes par l’automatisation des caisses, envoie en prison  une cliente  et son père, pour avoir mal scanné leurs articles et oublié… le couvercle d’une boîte :

Pourquoi #IKEA, #Monoprix, et #Darty, ça pue…source

Là, dans un Monoprix de Marseille, un client aveugle accompagné de son chien se fait violemment expulser d’un supermarché par un vigile au front bas malgré la loi qui l’y autorise pourtant…

… et enfin ici (liste bien entendu non exhaustive), le Darty d’Ajaccio se permet d’inciter à la haine raciale envers une communauté, les asiatiques, en les essentialisant et les amalgamant, le propre du racisme justement, au comportement de 3 personnes suspectes, dont le délit est à déterminer par le système judiciaire est lui seul, à ce que je sache, sans que ladite grande surface se permette de faire sa loi seule dans son coin, au moyen de procédés de surcroit aussi dégueulasses…

Pourquoi #IKEA, #Monoprix, et #Darty, ça pue…
source

C’est au travers de ce genre de détails de l’Histoire, qui pour beaucoup ne sont que de simples incidents qui émaillent notre quotidien sans que plus grand monde  ne semble s’en émouvoir,  tant ils ont tendance à s’accumuler, qu’on peut légitimement se dire que 1984 est un peu dépassé,  depuis longtemps…

Faut que ça change. Vite.

 
¹ Ikea, cette société aux méthodes peu avouables dont on connait les procédés de fichage illégaux, tant envers leurs salariés qu’envers leurs propres clients, entre autres méthodes de management bien dégueulasses…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte