Magazine Design et Architecture

La rue NEUVE fait (enfin) peau neuve

Publié le 14 octobre 2018 par Misteremma @misteremma

Ça y est, c’est officiel, la rue Neuve va enfin être rénovée. Avec 44 000 visiteurs en moyenne par jour, la rue Neuve constitue le pôle commercial le plus fréquenté du pays. Rénovée il y a 20 ans d’ici, les aménagements n’avaient pas tenu le coup du passage des badauds et des camions de livraison. Rapidement, les lampadaires étaient tombés les uns après les autres pour disparaitre complètement après à peine quelques mois de rénovation. Les pavés sur le centre de la chaussée avaient eux aussi été rapidement changés par de l’asphalte. Et que dire des pavés restant sur les « trottoirs » qui étaient devenus des pièges à eaux stagnantes.
Les piétons devaient sauter des flaques de plus en plus grandes pour entrer dans les magasins. Une honte pour le commerce local et pour l’image de Bruxelles.

Mais tout ça est terminé !

La Ville de Bruxelles et Beliris débutent officiellement ce 15 octobre 2018 le chantier relatif au réaménagement de manière solide et durable de la rue Neuve et de ses rues latérales.

L’idée interessante de cette nouvelle rénovation est de « passer de la rue au quartier ». Il semblerait que les pouvoirs décideurs aient eu l’idée de ne pas mettre en avant le geste d’un bureau d’urbanisme mais de penser à un aménagement d’un ensemble : la rue Neuve ET l’ensemble des rues latérales.

Le communiqué de presse met en avant les éléments suivants : cet élargissement permettra de désengorger la rue Neuve, aujourd’hui totalement saturée, de proposer une offre complémentaire de commerces et Horeca et de redynamiser les rues adjacentes. Ces travaux s’inscrivent dans une opération de séduction urbaine pour regagner le cœur des chalands qui auraient déserté cette zone du centre-ville, une dynamique qui laisse surtout place à une ballade plus conviviale pour les nombreux shoppeurs.

Il est vrai que l’arrivée du piétonnier sur les boulevards centraux va sacrément offrir une expérience plus joyeuse que celle du goulot de la rue Neuve.

Dans le projet développé par les bureaux d’urbanisme flamand BUUR et allemand Latz&Partner, la rue aux Choux devient une place.
Une attention particulière est accordée aux aires de repos. Dans cette optique, la place du Finistère et la rue aux Choux sont conçues comme un ensemble d’espaces publics voué à des moments de pause entre deux visites de magasins ou de rencontre. La voiture est bannie de la rue aux Choux qui devient une place, avec un revêtement en pierre bleue, une rangée d’arbres, des fontaines et des bancs.

La rue NEUVE fait (enfin) peau neuve

Coupe rue Neuve – ©BUUR-Latz&Partner

Beliris nous promet des « matériaux solides et durables » : un dallage identique de pavés de granit de 12x12cm, disposés perpendiculairement au sens de la marche et de la circulation pour plus de solidité.

Je note qu’il y a une différence de taille de pavés entre le communiqué de presse (12x12cm – qui est le bonne réponse) et le site Internet créé pour l’occasion où l’on parle là de pavés de 15x15cm…
Les deux sources ne citent pas non plus les bureaux d’urbanisme qui ont imaginé ce projet d’envergure (l’info se trouve sur le site de Beliris et sur ceux des porteurs de projet). Pourtant, avoir organisé un concours international gagné en… 2013 par Latz&Partner (chef de projet), le bureau d’urbanisme de Gand et Louvain  BUUR, ARA et Ideaconsult n’est pas anodin ! Mais les retards successifs de démarrage du chantier n’incite peut-être pas à remuer le couteau dans la plaie : en juillet 2016, L’Avenir publiait un article dans lequel le journal parlait d’une date de démarrage des travaux programmée initialement pour août 2014. Il a ensuite été question de commencer ceux-ci en mai 2016, puis l’Echevin Geoffroy Coomans de Brachène parlait de mars 2017 comme date de départ. On sait aujourd’hui que les travaux démarreront le lendemain des élections communales de 2018.

Par contre, les deux sources sont d’accord sur le fait que l’ensemble formera un motif de pixels avec 3 nuances : clair, semi-clair et foncé. Certains pavés seront aussi couverts d’une plaque en laiton pour rendre à la rue son caractère prestigieux.

Un nouvel éclairage
Le nouvel éclairage mettra en valeur des bâtiments et créera une atmosphère de quartier, où se promener est agréable. Il contribuera à renforcer le sentiment de sécurité. Placé sur les façades, il permettra d’éviter les obstacles dans l’espace public. Dans la rue aux Choux, les lampadaires seront alignés avec les arbres.

En pratique
Un budget d’un peu plus de € 5 millions est investi par Beliris et la Ville de Bruxelles pour mener ce chantier, d’une durée approximative de 2 ans. Les travaux préliminaires pour déplacer les canalisations d’eau, gaz et électricité sont en cours de finalisation actuellement.

Si vous désirez plus d’information sur le chantier et le projet, un site internet est à votre disposition : rueneuve.bruxelles.be.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte