Magazine Culture

Critiques Séries : Doctor Who (2005). Saison 11. Episode 2.

Publié le 15 octobre 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Doctor Who (2005) // Saison 11. Episode 2. The Ghost Monument.


La nouvelle ère de Doctor Who continue et après un premier épisode étonnant, ce second continue sur la même lancée. Chris Chibnall ne semble pas vouloir faire comme les précédentes ères de la série et plutôt que de faire de la poudre aux yeux avec des effets spéciaux dans tous les sens, Doctor Who se concentre beaucoup sur les émotions de ses personnages. Si par moment cet épisode semble être un peu réchauffé, il n’en reste pas moins efficace. On sent que la patte a complètement changé et que le but du nouveau showrunner est d’installer sa vision de Doctor Who. De ce point de vue là, on ne peut pas rêver mieux car c’est réussi. Bien que cet épisode soit un brin décevant sur son exécution, « The Ghost Monument » est tout de même intéressant autour de cette aventure, qui permet à notre Doctor de retrouver son TARDIS. Ensuite cet épisode ressemble encore plus à un épisode de Doctor Who que le précédent, ce qui est rassurant et permet de voir aussi ce que la série va vouloir faire maintenant. La série utilise aussi intelligemment les décors qu’elle a dans cet épisode. Mark Tonderai, le réalisateur de l’épisode met tout cela en scène de façon soignée et profite de ces décors d’Afrique du Sud pour nous surprendre. A certains moments, on croirait voir les décors de Solo, le dernier spin off en date des aventures de Star Wars. C’est donc un épisode toujours beau à regarder, même si les éléments d’intrigues ne sont pas toujours à la hauteur.

La série reprend alors là où on laissait la série à la fin de l’épisode précédent où le Doctor, Yaz, Graham et Ryan sont sauvés de leur presque mort. La façon dont cet épisode se met en place est intrigante mais fonctionne tellement bien que malgré les erreurs narratives de l’épisode, Doctor Who parvient à rester efficace et captivante. Mais la série a maintenant pas mal de personnages à développer et de ce fait, elle n’a pas forcément le temps de se concentrer sur tout et tout le monde. L’épisode balaye également plusieurs thématiques différentes, de l’histoire de survival à quelque chose de plus mystérieux, sans parler de cet étude des personnages que le scénario fait. C’est différent du premier épisode mais complémentaire aussi. On retrouve ce qui fonctionne dans l’univers de Doctor Who de façon intelligente sans en faire des caisses. Les grands problèmes de cet épisode ressemblent un peu à ceux du dernier acte de celui-ci. Car l’épisode a du mal à trouver une fin satisfaisante où le mélange des intrigues ne fonctionne pas toujours de façon intelligente. Mais la série n’a pas perdu son sens d’émerveillement qu’elle maîtrise depuis des années. J’ai maintenant hâte de voir la suite car en plus de ça, notre nouvelle Doctor est parfaite dans ce rôle et trouve enfin ses marques afin d’apporter sa patte au personnage.

Note : 6/10. En bref, un épisode merveilleux visuellement mais légèrement décevant narrativement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte