Magazine Bons plans

Micky Green, Chat et Sandra Derlon : ces filles-là vont vous donner envie de danser

Publié le 15 octobre 2018 par Larrogante

3 filles, 3 styles et pourtant… Un tout nouveau collectif féminin, pop, vibrant. Leur maître mot musical ? POSITIVE ! Et ça nous fait un bien fou, découvrir ces trois personnalités s’entendre si bien et vouloir le partager en musique, en danse, en chant. Autant vous dire que vous allez adorer les suivre et les découvrir en première partie de Brigitte en décembre.

Slap!, rien que pour vous, une interview de Micky Green, Chat et Sandra Derlon ❤

Micky Green, Chat et Sandra Derlon : ces filles-là vont vous donner envie de danserLes 3 nanas de Slap!

Hello les filles, est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ? 

Micky : Chanteuse, musicienne, j’adore me baigner dans la mer, manger, passer du temps avec les gens que j’aime, faire de la musique et rire !

Sandra : Guitariste, musicienne, j’aime regarder des vidéos de chatons autant que celle des Beastie Boys.

Chat : Pianiste et chanteuse ! j’habite à la campagne près de Paris. J’ai sorti des albums/ep sous le nom de « Chat » avant Slap!.

Comment peut-on définir Slap! ? 

Chat : Slap! est un groupe de musique aux influences pop, soul, hip-hop, funk. Trois filles aux instruments et au chant. Nos compositions sont libres dans la forme et dans les langues (on mélange anglais, français, parfois espagnol) avec l’envie de s’éclater et de faire danser les gens.

Sandra : Slap! C’est une réunion de copines, une voiture remplie d’instruments, des jams sessions dans la cuisine de chat en préparant à manger, danser à 4h du matin après un concert ou un chili con carnet de Micky.

Micky : Well, I have nothing to add 🙂 (je crois que je n’ai rien à ajouter !).

Comment est né ce projet ? 

Chat : J’accompagnais Micky lors de sa dernière tournée en tant que pianiste. Elle avait déjà en tête l’idée de monter un nouveau groupe de filles, dans lequel elle jouerait de la batterie. Lorsqu’elle m’a proposé de participer à ce nouveau groupe, j’ai tout de suite dit oui ! Super excitant ! Je lui ai présenté Sandra avec qui j’avais déjà joué, et qui est une super guitariste. Au début, on avait d’autres amies qui sont venues faire des featuring, puis on a décidé de se concentrer sur notre trio.

Sandra : Je suis arrivée, cela faisait déjà un an que le groupe était formé. J’ai branché ma guitare, on a commencé à jouer, au bout de quatre minutes de Jam,  j’ai compris que j’étais là où je devais être !

Micky Green, Chat et Sandra Derlon : ces filles-là vont vous donner envie de danserMicky, Chat et Sandra

Est-ce que vous avez déjà donné une claque à un homme ? Ou une femme ? Pourquoi ?

Chat : Je crois que j’ai déjà donné une gifle à un ancien petit copain… qui avait dû me faire un sale coup ! Une claque sur les fesses oui, mais pour d’autres raisons !

Sandra : Je suis plus directe, j’ai déjà essayé de donner un coup de poing mais j’ai raté ma cible. Des centaines de claques sur les fesses des copines oui, pour célébrer leur si joli derrière ! (rires). 

Micky : hahaha, definitely to an ex boyfriend, and like Sandy, I’ve definitely slapped a few girls asses before, just for fun. (hahaha forcément à un ex copain, et puis comme Sandy, j’ai forcément déjà claqué les femmes de quelques nanas pour m’amuser). 

Projet 100% féminin, qu’est-ce que ça change ?

Chat : On est très amies, complices. Un peu comme des soeurs. Des préocuppations et des envies communes certainement, même si on a des personnalités très différentes !

Sandra : Slap! C’est la famille ! Tout est fluide, sans filtre, on s’aime, on est là pour faire du son, vivre des trucs cool avec le public et les copains. J’ai déjà eu des échanges géniaux dans des groupes mixtes aussi. Mais Slap! c’est la maison.

Micky : Oui oui et oui ! En plus, après plusieurs tournées avec des hommes, même si je les aime beaucoup, j’ai trouvé que j’étais toujours bien quand il avait une présence féminine avec moi, et maintenant, on est comme des sœurs, c’est ma sister family !

Que pensez-vous de la libération de la parole féminine, depuis le #MeToo ? 

Chat : C’est génial, c’est comme un élan, une énergie qui fait tomber certains tabous. C’est souvent à partir d’un fait divers ou d’une histoire personnelle que le cours des choses change dans l’histoire.

Sandra : Des millions de femmes courageuses et solidaires, je trouve ça fantastique. Je suis #metoo depuis la maternelle je crois.

Et au cours de votre carrière, avez-vous déjà connu des réflexions ou des blocages dûs au fait d’être femme ? 

Chat : Pas personnellement ; en tant que femme musicienne, il faut peut-être savoir se faire un peu plus respecter dans un monde encore très masculin. Mais j’ai toujours eu la chance de tomber sur des personnes ouvertes et pas du tout misogynes. Parfois, le fait d’être une femme m’a même aidé à me distinguer des autres musiciens.

Sandra : Oui, dès ma première séance studio à 18 ans en flamenco, pourtant ce n’était qu’un enregistrement sonore, aucune image n’apparaissait de moi. Et là, j’ai entendu « bah oui on sait pourquoi ils t’ont engagée ». Je me suis dis que ça n’allait pas être facile.

M : I think, man or woman, no matter what career path you have you will always cross some unfair discrimination or judgement.  You just have to believe in yourself and keep your head up, and be ready for what life throws your way, keep looking forward ! (Je pense que, pour un homme comme pour une femme, peu importe la carrière que tu espère, tu devras faire face à de la discrimination ou des jugements. Tu dois juste croire en toi et garder la tête haute, et être prêt.e à mener ta vie telle que tu l’entends). 

Instagram Photo

C’est quoi la suite ? 

Chat : Un nouveau clip « Feeling good » qui sort fin octobre, l’enregistrement d’un nouvel EP, des premières parties de Brigitte en décembre à la Salle Pleyel, et on espère notre tournée bientôt !

Vos comptes féminins favoris sur les réseaux sociaux ? 

Chat : J’adore @tasjoui sur instragram, c’est d’ailleurs Aurélie Saada de Brigitte qui me l’a fait découvrir. Un compte super decomplexé sur le plaisir féminin, très drôle et acerbe. J’adore aussi le travaille de la dessinatrice Delphine Cauly @ete1981.

M : J’adore missyelliot, halleberry and cardib !

Un crédo pour toutes les lectrices de notre blog, l’Arrogante ?  

Soyez vous-mêmes !!

Go Girls !!

Vamonos !!!

Suivez leurs actus sur leur page Facebook et Youtube


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Larrogante 5493 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines