Magazine Culture

Critiques Séries : The Purge / American Nightmare. Saison 1. Episode 7.

Publié le 17 octobre 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Purge / American Nightmare // Saison 1. Episode 7. Lovely Dark and Deep.


Depuis le début de la saison, The Purge n’a eu de cesse de faire allusion au fait que Jane et sa mère Lorraine ont un passé commun qui n’est pas forcément réglé. Cet épisode nous révèle alors au détour de flashbacks la jeunesse de Jane et comment sa mère a été une menace dans sa vie. Mais c’est une histoire qui n’a rien à voir avec un secret de famille, juste à voir avec le fait que Jane est une femme qui n’a que rarement eu l’occasion d’avoir de la chance. Et le monde qui l’entoure a souvent été mauvais pour elle. C’est en tout cas ce que démontre cet épisode. Jane a maintenant une chance, celle de prendre son destin en main quand notre samaritain masqué débarque à la petite sauterie de son patron pour la sauver. Le fait que Jane tue David est une occasion en or de développer d’autres intrigues autour du personnage et de mettre à celui-ci de grandir. Je me demande quelles conséquences cela va avoir une fois que Purge Night sera terminée, mais j’ai hâte de le découvrir. Quoi qu’il en soit, cet épisode est clairement un épisode de transition qui nous emmène petit à petit vers la fin de la saison. On voit les personnages passer de scènes en scènes essentiellement même si globalement le tout est efficace et donne envie de poursuivre l’aventure. Car The Purge s’avère au fil des épisodes beaucoup plus humaine qu’elle ne le voulait au départ. Ou que les films n’ont pu l’être.

Miguel et Penelope ont réussi à s’échapper du Carnival of Flesh et bien qu’il ne se passe rien de neuf avec ces deux personnages, Miguel rappelle à Penelope que s’il est venu la sauvé c’est uniquement car leur père lui a dit de prendre soin de sa soeur quoi qu’il arrive. L’épisode ne développe pas plus le passé de ces deux personnages et c’est peut-être ce qu’il y a de plus problématique avec cette histoire. J’aimerais bien en voir plus de Penelope et de la façon dont elle a vécu sans son frère, ou aux côtés de son frère quand leurs parents ont été assassinés. Si Jane a les moments les plus dramatiques de l’épisode pour elle, je dirais que l’histoire de Rick, Jenna et Lila est la plus surprenante. Bien évidemment qu’ils vont sauver Lila (le cliffangher de l’épisode précédent) sinon ce serait complètement inutile et il n’y aurait plus rien à raconter d’humain là dedans. J’ai bien aimé le fait que la série fasse revenir Ross (le voisin de Rick et Jenna vu dans le premier épisode). C’est une belle occasion de développer encore une fois un peu plus l’univers de la série et ce de façon intelligente. Finalement, dans cette histoire je me demande ce qu’il va se passer car la scène finale, aussi paisible soit-elle, ne l’est pas vraiment. On sent le chaos venir à un moment donné.

Note : 7/10. En bref, encore un bon épisode de The Purge, transitoire mais nécessaire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte