Magazine Culture

Critiques Séries : American Horror Story : Apocalypse. Saison 8. Episode 6.

Publié le 18 octobre 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

American Horror Story : Apocalypse // Saison 8. Episode 6. Return to Murder House.


Après le cliffangher de l’épisode précédent, nous retournons ensemble à « Murder House », la fameuse maison où tout a commencé dans la saison 1. Je dois avouer que c’est une bonne idée car cela permet de relier intelligemment toutes les intrigues que American Horror Story a pu développer car mine de rien, cette saison a réussi un exploit : rassembler les intrigues de « Murder House », « Coven » et « Hotel ». Comme « Roanoake » avait réussi à le faire avec « Asylum » lors de cette fameuse interview. Le retour à « Murder House » permet de retrouver les personnages emblématiques de la saison 1 incarnés par Evan Peters, Taissa Farmiga, Jessica Lange, Sarah Paulson ou encore Dylan McDermott. Comme toutes les histoires d’horreur, American Horror Story a construit son histoire sur le twist qui va nous surprendre. Il est vraiment fascinant de voir comment toutes les intrigues sont liées les unes aux autres et comment les actrices et acteurs parviennent à nous faire oublier qu’ils ont incarné d’autres personnages cette saison tout en réincarnant les anciens. Retrouver Constance Langdon est un grand moment et son monologue l’est tout autant. J’aime beaucoup Jessica Lange et ce qu’elle a incarné pour American Horror Story durant toutes ces années. Et elle continue ici de briller à sa façon. L’excitation de revoir Jessica Lange est forcément un truc qui aide le téléspectateur à apprécier encore plus cet épisode.

Mais au delà de ça, American Horror Story brille par sa façon de tout connecter. « Return to Murder House » permet de créer un vrai lien entre les saisons et les intrigues que la série développe cette année. Et le monologue de Constance au milieu de l’épisode est justement l’un des meilleurs moments. Le seul truc que je trouve dommage dans cet épisode c’est le fait qu’il y a un sens de conclusion que je n’aurais probablement pas imaginé arriver aussi tôt dans la saison. Alors que la saison s’approche petit à petit de sa fin, j’ai comme l’impression que American Horror Story veut trop nous en dire. Mais étant donné que nous sommes dans American Horror Story, forcément il y a des surprises à attendre prochainement. Nous avons également le retour de Rubberman (avec une révélation qui change de celle que l’on a connu dans la première saison et un twist autour de notre vilain petit garçon Michael). Michael est donc là pour relier toutes les saisons (enfin, trois saisons cette année). La présence que je n’attendais pas vraiment est celle de Connie Britton. Elle arrive tard dans l’épisode mais elle fait elle aussi son petit effet. J’aimerais tellement qu’elle incarne un nouveau personnage dans de futurs saisons de la série maintenant qu’elle est plus ou moins libre.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode imaginatif et plutôt réussi qui permet de connecter la saison 1 à « Apocalypse » au travers de Michael.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte