Magazine France

le (néo, vraiment ?) fascisme italien est une réalité contemporaine

Publié le 19 octobre 2018 par Gédécé @lesechogaucho

Le  fascisme italien est une réalité contemporaine, pas une fiction de l’esprit de bobos gauchiasses droit-de-l’hommistes moyenâgeux ou archaïques, comme on peut le constater ici…

Après mon précédent article exposant mes préoccupations sur l’avancée de l’épidémie de peste brune qui sévit chez nos voisins transalpins,  un tweet de la Licra nous alerte sur cette affiche qui reprend en effet tous les codes de la propagande fasciste, raciste, xénophobe et homophobe  :

le (néo, vraiment ?) fascisme italien est une réalité contemporaine

Cette affiche dit en gros :  » naissances à un niveau historiquement bas » – L’Italie a besoin de fils, pas d’unions entre gays ou immigrés – Un revenu pour les mères. Et c’est signé FN – Forza Nuova.

Comme à mon ordinaire, plutôt que de la balancer sur mon blog secondaire sans texte avec un titre du genre au secours, l’Italie fasciste est de retour », j’ai voulu avoir plus de détails. Lieu où elle a été placardée, origine, contexte, etc… Du matériau informatif quoi, sans quoi à quoi ça sert que Ducros il se décarcasse….. J’ai bien fait.

La fiche wiki concernant ce parti (en français : « Force nouvelle ») nous dit que c’est un parti politique italien d’extrême droite fondé en 1997 par Roberto Fiore et Massimo Morsello, ouvertement néo-fasciste. Son président est Roberto Fiore, député européen de 2008 à 2009. Voilà. Pourtant, sous le tweet de la Licra, comme je l’observe assez souvent, est aussitôt apparu une meute de trolls racistes pour nous expliciter doctement que nous sommes des bien pensants, qui ne comprenions rien au contexte, que l’Italie connait une crise démographique et migratoire telle qu’elle doit s’adapter, et que ce seraient nous les idiots rétrogrades, anti-modernes. Ben tiens.

le (néo, vraiment ?) fascisme italien est une réalité contemporaine

Ce n’est pourtant pas la seule affiche pourrie que ce parti fasciste impose à notre vue, et qui l’offense…. Aussi, comment peut-on nier sans mauvaise foi, et à moins d’en accepter, si ce n’est de le soutenir, son caractère si ignoble, homophobe et honteusement discriminant ?

le (néo, vraiment ?) fascisme italien est une réalité contemporainele (néo, vraiment ?) fascisme italien est une réalité contemporaine

A force de justifier tout et n’importe quoi, y compris en réfutant que ce soit un parti fasciste alors que lui-même le revendique, niant ainsi leur propre réalité, les réseaux sociaux et les bas de plafond qu’ils charrient contribuent fortement à banaliser des idées qu’on pensait disparues, mais qui réapparaissent pourtant de nouveau avec une insupportable actualité… Sous des habits qui se veulent neufs. Mais qui ne dissimulent pourtant rien de l’horreur qui vient. De plus en plus présente, et honteusement banalisée, comme cet exemple le démontre assez. Raison pour laquelle je me suis décidé un jour en me rasant de les combattre. Radicalement. Par mes propres moyens, avec ou sans les autres.

No Pasaran.

NB. En fouillant un peu, j’ai appris que cette affiche ne date pas d’hier… Elle a été apposée dans plusieurs quartiers de Rome notamment, et qu’elle a fait l’objet d’une plainte judiciaire pour incitation à la violence raciale et homophobe en  juin 2017. Je ne sais pas encore ce que celle-ci a donné… Si quelqu’un.e peut me renseigner, je suis preneur. merci.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte