Magazine Info Locale

Le frelon asiatique : voilà l'ennemi des abeilles et des apiculteurs !

Publié le 21 octobre 2018 par Gezale

Le frelon asiatique : voilà l'ennemi des abeilles et des apiculteurs !

Denis Jaffré. ©Jean-Charles Houel

Le frelon asiatique ou vespa velutina, voilà l’ennemi ! L’ennemi des abeilles et des apiculteurs mais également l’ennemi des guêpes, des abeilles solitaires, des bourdons…Il est arrivé en Europe et en France en particulier au début des années 2000 et ne cesse, depuis, de se développer à vive allure. Pourquoi ? Il n’a aucun prédateur et trouve dans notre pays, tempéré, des conditions idéales pour vivre et se reproduire.
Le nombre de nids explose, année après année, obligeant les collectivités et les habitants à financer leur destruction (quand on les trouve évidemment) le montant total des dépenses atteignant des centaines de milliers d’euros. Sans oublier les victimes (mortes parfois) des piqures de cet hyménoptère particulièrement agressif autour de son nid.

Le frelon asiatique : voilà l'ennemi des abeilles et des apiculteurs !

Vespa velutina.©Jean-Charles Houel

Le Syndicat des apiculteurs de l’Eure avait invité Denis Jaffré, un apiculteur breton, originaire du Finistère, l’un des départements les plus touchés par le frelon asiatique. Denis Jaffré, en homme de terrain et de bon sens, a étudié sur le temps long, les habitudes du Frelon asiatique. Si ce dernier s’alimente en sucre, il adore la viande ou le poisson dont ses larves sont nourries. Les abeilles, au vol plus lent et aux défenses inactives contre le frelon, sont des proies de choix aboutissant, par fois, à la disparition totale des ruches.
C’est en constatant les pertes des 35 ruches d’un rucher dans son Finistère natal que Denis Jaffré s’est posé une question : comment piéger efficacement le frelon asiatique sans porter atteinte aux espèces autochtones et notamment au frelon vespa crabo que les pièges actuels n’épargnent pas ? Ainsi, il a inventé un piège (commercialisable en janvier prochain) primé au concours Lépine à Paris, tant son efficacité et sa simplicité (tout de même réfléchie) vont permettre aux apiculteurs de passer de meilleures nuits. Je connais (j’en suis) des apiculteurs qui, munis de leur raquette de badminton, passe des heures devant leurs ruches pour dézinguer vespa velutina en vol stationnaire. Si leur esprit est apaisé, l’efficacité est nulle ! Qu’on se le dise.

Le frelon asiatique : voilà l'ennemi des abeilles et des apiculteurs !

Le piège Jaffré.© JCH

Il va donc falloir patienter quelques mois avant de pouvoir acheter le piège de M. Jaffré. Ceux qui sont intéressés pourront le rencontrer à Rouen, le weekend prochain, puisqu’il participera au congrès annuel des syndicats d’apiculture et des groupements de défense des abeilles. L’année exceptionnelle que nous venons de vivre sur le plan climatique ne doit pas nous faire oublier que les abeilles sont en danger non seulement parce que les frelons les mangent mais aussi parce que les pesticides utilisés en quantité industrielle ont mené la vie dure à nos avettes. J’ajoute que la disparition des insectes entraîne celle des oiseaux et aboutit à la rupture des équilibres écologiques. L’homme demeure un apprenti sorcier.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine