Magazine Société

La Pythie, de Mélanie Chappuis

Publié le 03 novembre 2018 par Francisrichard
La Pythie, de Mélanie Chappuis

Adèle, vous ne pourrez pas avoir d'enfants, je regrette.

Adèle a seize ans quand un gynécologue lui fait cette annonce après l'avoir examinée et avoir trouvé qu'elle a un utérus rudimentaire. Elle est fille unique, précise Mélanie Chappuis, et elle n'aura pas d'enfants, elle qui rêvait de famille nombreuse.

Adèle a dix-neuf ans quand elle rencontre Jérôme, vingt-trois ans, à une fête d'étudiants en médecine où l'a invitée son amie Élisa. Ils se plaisent et emménagent dans un petit appartement dans le quartier des Pâquis à Genève, proche de celui d'Élisa.

Trois ans plus tard, alors qu'ils font joyeusement l'amour, elle éprouve une sensation nouvelle, plus intense, incontrôlable : Son corps agité de décharges se tend dans l'extase. Se relâche, se libère. Mais la mort violente s'invite à cet orgasme inattendu: 

Elle perçoit Jérôme dans une ambulance, des hommes s'activent autour de lui. L'odeur de rouille du sang. Son amant meurt avec le même sourire... que plus tôt.

Trois jours après cette vision orgasmique prémonitoire, Jérôme à qui Adèle n'a rien dit et qui a pris son vélo pour aller acheter des croissants et des pains au chocolat, meurt après s'être fait percuter par un conducteur qui terminait sa nuit d'ivresse...  

Adèle découvre dès lors qu'elle a un don de clairvoyance, mais que c'est une malédiction, qui ne se manifeste que lorsqu'elle atteint l'orgasme. Elle n'est pas sorcière pour autant puisqu'elle ne jette pas de sorts, mais, comme Cassandre, elle voit l'avenir.

A partir de là, Adèle, en principe rationnelle, se met en quête de comprendre d'où, comment et pourquoi ce don sinistre lui est venu. Elle se lance ainsi dans des recherches et prépare une thèse de doctorat en psychologie sur L'extase, une transe...

Ses recherches la conduisent à devenir La Pythie, à faire des expériences prémonitoires avec des hommes, à faire resurgir des souvenirs d'enfance, à s'intéresser à ses origines maternelles sud-américaines et, même, à rêver de vies antérieures.

Cette quête d'identité d'Adèle la mène donc très loin, sans être assurée de pouvoir conjurer ce qu'elle appelle malédiction et qui la hante. Il faut qu'elle admette que comprendre les choses de la vie peut justement demander toute une vie, et patience.

L'orgasme n'est pas la seule porte ouvrant sur l'autre monde. L'extase, qui est lien, peut être obtenue par d'autres voies et les informations ne lui arriveront plus par hasard si elle est à l'écoute. Cela ne doit pas lui faire oublier d'avoir une vie propre..

Francis Richard

La Pythie, Mélanie Chappuis, 192 pages, Slatkine

Livres précédents:

Des baisers froids comme la lune Bernard Campiche Editeur (2010)

Maculée conception Editions Luce Wilquin (2013)

Dans la tête de... Editions Luce Wilquin (2013)

L'empreinte amoureuse L'Âge d'Homme (2015)

Dans la tête de... tome II / Chroniques L'Âge d'Homme (2015)

Un thé avec mes chères fantômes Éditions Encre fraîche (2016)

Ô vous, soeurs humaines Slatkine & Cie (2017)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Francisrichard 12008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine