Magazine Insolite

Sabrina : Une organisation satanique porte plainte contre Netflix

Publié le 05 novembre 2018 par Golem13 @Golem_13

À la tête d'une organisation satanique, il décide d'attaquer en justice Netflix pour son reboot de la série Sabrina ... à cause d'une statue !

Sabrina s'attire les foudres d'une organisation satanique

Il semblerait que le reboot de la série des années 90 Sabrina l'apprentie sorcière n'ait pas fait que des heureux...

Diffusée depuis le 26 octobre sur Netflix, les nouvelles aventures de Sabrina subissent les foudres d'une organisation satanique. À sa tête, Lucien Greaves co-fondateur du Satanic Temple, une secte satanique américaine.

Il porte plainte contre les producteurs de la série pour violation de droits d'auteur. L'origine de cette plainte ? Une statue qui apparaît dans le hall d'entrée de l'école de Sabrina. Représentant dans la série the Dark Lord, il s'agirait en réalité d'une sculpture du Baphomet, un homme mi-chèvre mi-homme financée et créée par The Satanic Temple.

Lucien Greaves a donc demandé sur son compte Twitter que la statue soit tout bonnement supprimée de la série. D'autres twittos n'ont alors pas hésité à lui rappeler que la figure du Baphomet était depuis des siècles tombée dans le domaine public car largement utilisée bien avant la création de la fameuse sculpture.

Affaire à suivre !

Yes, we are taking legal action regarding #TheChillingAdventuresofSabrina appropriating our copyrighted monument design to promote their asinine Satanic Panic fiction.

- Lucien Greaves (@LucienGreaves) October 29, 2018

For purposes of comparison... pic.twitter.com/AZJvmq1Cks

- Lucien Greaves (@LucienGreaves) October 30, 2018

This version of Baphomet was designed by Éliphas Lévi in 1856 and is probably the most common representation of the figure. The Satanic Temple claiming they own this idea is just laughable. pic.twitter.com/NzoRGChUO1

- CHAGO🌶 (@CharleyOnAir) 1 novembre 2018


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Golem13 2330373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines