Magazine Santé

MÉDICAMENT BIOÉLECTRONIQUE : L’implant biodégradable qui accélère la régénération nerveuse

Publié le 11 novembre 2018 par Santelog @santelog



L'implant biodégradable fournit une stimulation électrique pour accélérer la régénération et améliorer la guérison d'un nerf endommagé.

Ces chercheurs de la Northwestern University (Illinois) apportent le premier exemple de médicament bioélectronique, un implant biodégradable qui fournit une stimulation électrique pour accélérer la régénération et améliorer la guérison d'un nerf endommagé. Le « médicament » se « biodégrade » naturellement dans le corps après une semaine ou deux. Un développement innovant qui apporte la preuve de son efficacité thérapeutique dans la revue Nature Medicine.

Les chercheurs de la Northwestern avec leurs collègues neurochirurgiens de l'Université de Washington ont mis au point ce dispositif bioélectronique sans fil, biodégradable et implantable qui accélère la régénération nerveuse (Visuel). Le dispositif fournit des impulsions électriques régulières aux nerfs périphériques endommagés -ici chez le rat- après un processus de réparation chirurgicale et se montre efficace à accélérer ainsi la repousse des nerfs dans les jambes et à améliorer la récupération de la force et le contrôle musculaire. De la taille d'une pièce d’un centime et de l'épaisseur d'une feuille de papier, le dispositif sans fil fonctionne pendant environ 2 semaines avant de se désintégrer naturellement dans le corps.

L’intérêt de technologies temporaires et transitoires est ici souligné : ces technologies pourraient un jour venir compléter ou remplacer les traitements pharmaceutiques standards dans le traitement de certaines maladies. Ici, la technologie que les chercheurs appellent « médicament bioélectronique » fournit une thérapie et un traitement sur une période de temps cliniquement pertinente et directement sur le site de la lésion, ce qui permet de réduire les effets secondaires ou les risques associés aux implants permanents classiques.

« Ces systèmes d'ingénierie exercent une fonction thérapeutique active selon un schéma dosé et programmable, puis disparaissent naturellement dans le corps, sans laisser de trace », conclut l’auteur principal, John A. Rogers, de la Northwestern, un pionnier des technologies bio-intégrées.

« Une approche thérapeutique qui permet de réfléchir à des options qui vont au-delà des médicaments et de la chimie ».

Source: Nature Medicine 08 October 2018 Wireless bioresorbable electronic system enables sustained nonpharmacological neuroregenerative therapy (Visuel Northwestern University)

Équipe de rédaction Santélog Nov 11, 2018Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine