Magazine Conso

Sancerre rouge Le Rabault 2016 : fruit, harmonie et gourmandise

Publié le 20 novembre 2018 par Pascal Iakovou @luxsure

La parfaite alchimie du pinot noir et la complémentarité des terroirs Sancerrois donne ce magnifique Rabault ! Il en ressort un sancerre rouge typé et marqué par son bouquet de délicieux fruits rouges.

Sancerre rouge Le Rabault 2016 : fruit, harmonie et gourmandise
Le Pinot Noir qui compose cette cuvée provient de vignes de 25 ans environ, sur 5 hectares, travaillées en agriculture raisonnée et réparties sur des coteaux très escarpés aux sols de " caillottes " et de " terres blanches " baignés de soleil (exposés sud et sud-est).
Avant un ébourgeonnage au printemps, qui permet de maitriser les rendements, les sols sont parfaitement travaillés et la vigne taillée en Guyot Poussard. Le raisin est récolté manuellement à belle maturité. La vinification s'effectue à température maîtrisée, accompagnée de pigeages et de remontages, pour une extraction en douceur respectueuse du cépage.
Une finesse et une fraîcheur toute ligérienne
D'un beau rouge rubis limpide et brillant, ce vin s'ouvre sur des notes de cerises, de mûres, de framboises, relevées de touches épicées et de pain grillé. Souple et gourmande en attaque, la bouche restitue les parfums fruités et la finesse aromatique du nez. Elle s'exprime avec équilibre et intensité, du volume et une belle structure.
Le tout porté par des tanins fins et soyeux qui se conjuguent à la fraicheur caractéristique du Pinot Noir sur ce terroir, prolongeant la dégustation. Potentiel de garde de 10 ans.
Marier Sancerre en rouge...
Servie entre 14 et 16°C, cette cuvée s'apprécie dès l'apéritif autour d'une sélection de charcuteries, fait merveille en entrée avec le fameux pâté berrichon, et révèle tous ses atouts sur les volailles, veau mariné ou mijoté, coq au vin, mais aussi une anguille en matelote, des poissons grillés et un dessert à base de fruits rouges.
Ce vin est vendu chez les meilleurs cavistes au prix de 15.50 €.

Articles similaires


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines