Magazine Santé

10 habitudes à éviter quand on a mal au dos

Publié le 03 décembre 2018 par Khaled Benokba

Les lombalgies chroniques ou aiguës (mal de dos) est un problème courant qui peut affecter drastiquement votre vie professionnelle, familiale et vos activités de loisir.

Bien qu’il n’existe pas un traitement spécifique pour les lombalgies, vous pouvez dès maintenant appliquer certaines mesures pour commencer à prendre en charge les symptômes de votre maladie.

En effet, il y a certaines habitudes que vous devriez CESSER de faire pour traiter votre mal de dos.

1. Stop à la sédentarité

sédentarité

Cela peut paraître difficile au début, mais il est démontré que l’exercice physique a un impact très positif pour lutter contre les douleurs du dos. Il aide à maintenir la force de vos muscles abdominaux, et paravertébraux, améliore la circulation sanguine, et surtout vous procure une sensation de bien-être. Passer son temps sur un canapé peut mettre votre dos dans une mauvaise posture, et maintenir la douleur.

2. Évitez de prendre du poids

10 habitudes à éviter quand on a mal au dos

Le surpoids est l’un des facteurs aggravants du mal de dos.  En prenant du poids, le ventre subit une détente des muscles abdominaux, et déplace le centre de gravité du corps créant une hyperlordose lombaire, potentiellement douloureuse. Il est temps de ménager celui-ci en lui redonnant force et souplesse !

3. Arrêtez de chercher le remède miracle

Remède douleur

Nous avons tous déjà vu des publicités qui promettent un remède miracle pour les douleurs du dos. Entre les crèmes à appliquer, certaines pratiques de médecine alternative douteuses et les appareils de traction sophistiqués, les patients se perdent, car tous ont l’air efficaces. En réalité l’expérience montre qu’un grand nombre de ces moyens n’ont aucun bénéfice.

4. Arrêtez de soulever les charges lourdes

porter des charges lourdes

L’une des principales causes de douleur lombaire est le port fréquent des poids lourds. Si votre travail nécessite de soulever des objets lourds, demandez à votre employeur une aide supplémentaire ou de vous aménager le poste.

5. Arrêtez de vous pencher trop en avant

mauvaise posture

Une autre cause fréquente des lombalgies est la flexion en avant fréquente et prolongée. Se pencher beaucoup en avant peut causer une pression accrue dans les disques intervertébraux et entraîner des douleurs musculaires.

Limitez cette flexion et veillez à effectuer des exercices physiques et des étirements quotidiennement, même durant les heures du travail quand cela est possible. Posture au bureau – 5 conseils pour protéger votre dos

6. Arrêtez de chercher une cause spécifique

radio du rachis

Arrêtez de vous focaliser sur un diagnostic spécifique. Plus de 80% des lombalgies sont classées comme “non spécifiques”. Cela signifie que l’origine de votre douleur peut ne pas être localisée à une structure ou à un problème bien particulier.

Bien que les examens de diagnostic courants pour les lombalgies (IRM, scanner, …) puissent montrer tous les détails de la colonne vertébrale, ils ne permettent pas de déterminer avec exactitude une liaison direct entre votre douleur et les anomalies retrouvées.

7. Arrêtez d’écouter les histoires d’horreur des autres

salle d'attente médicale

Un des scénarios : vous attendez votre tour de visite dans la salle d’attente, vous ressentez une douleur lombaire et la personne à côté vous racontera en quelques minutes comment son oncle, sa tante ou son ami a eu le même problème nécessitant des injections, une intervention chirurgicale, … et pourtant la douleur n’est toujours pas partie.

Arrêtez d’écouter ces terribles histoires. La plupart des douleurs du dos sont de courte durée et peuvent être gérées assez efficacement avec de l’exercice et une correction posturale.

Bien sûr, certaines lombalgies sont plus graves nécessitant parfois le recours à la chirurgie, mais vous devez en parler avec votre médecin et non pas avec un inconnu dans la salle d’attente.

8. Ne vous habituez pas aux traitements passifs

physiothérapie

Les traitements passifs comme la chaleur, la glace et les ultrasons peuvent sembler bénéfiques sur le plan antalgique, mais leurs effets ne sont généralement que temporaires.

Les recherches montrent que l’exercice physique et la correction posturale constituent le remède le plus efficace contre les douleurs du dos. Une visite chez votre médecin ou votre kinésithérapeutique vous aidera à déterminer quels exercices conviennent le mieux pour votre douleur.

9. Arrêtez la cigarette

arrêter de fumer

Pour éviter les douleurs chroniques du dos, arrêtez de fumer. C’est le conseil que donnent les chercheurs dans plusieurs études qui démontrent que le tabac active les zones du cerveau associées à la douleur. Les personnes tabagiques ont un seuil de tolérance de la douleur significativement réduit par rapport aux non fumeurs.

10. Arrêtez d’attendre que la douleur s’en aille

douleur lombaire

Si vous avez des lombalgies depuis plus d’une semaine ou deux, consultez votre médecin ou votre kinésithérapeute. Plus vous commencez le traitement tôt, meilleures sont vos chances de récupérer rapidement et de retrouver votre souplesse habituelle.

Le mal de dos peut limiter considérablement votre capacité de bouger et vous empêcher de réaliser vos taches quotidiennes. Consultez votre médecin pour entamer un traitement adapté qui vous aidera à soulager la douleur et à reprendre vos activités.

Lire aussi : 

. Cervicalgies – Origines et traitements 

. Traiter l’hernie discale lombaire sans chirurgie 

L’article 10 habitudes à éviter quand on a mal au dos est apparu en premier sur Santé Orthopédique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Khaled Benokba 53494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines