Magazine Conso

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !

Publié le 27 décembre 2018 par Little No

Salut mes chats !

C’est avec émotion que je publie ce dernier article sur les shampoings solides de la marque Lush : mon premier était sorti en mars 2018, mon second en juin 2018. Il faut dire aussi que je n’ai qu’une seule tête pour essayer tous mes produits, ce qui entraîne des retards et des accumulations.

Si jamais vous êtes nouveau par ici ou si vous ignorez le concept des shampoings solides, je vous remets l’introduction.

Pour bien commencer :

le concept et quelques réflexions.

Les shampoing solides proposés par Lush sont classés en fonction de nos besoins capillaires. Ils sont solides car :

  1. Ils permettent de limiter les emballages plastiques,
  2. Vu qu’ils sont plats, on en mets plus dans les cartons et on mets plus de cartons dans le camion = moins de CO2 dégagé pour une livraison.

Sur le principe, je suis totalement convaincue. D’autant plus que Lush vend avec les shampoings solides une boite métallique pour pouvoir le stocker dans la douche sans qu’ils prennent l’eau.

Le traitement de cette revue sera quelque peu différent de d’habitude. En effet, je n’ai pas de packaging à juger réellement d’une part, et d’autre part, les shampoings solides que j’ai essayé sont à 9,50€/55G. De mon point de vue, le rapport qualité/prix est excellent puisque moins de 10€ pour 3 à 6 mois de shampoing, ça me parait difficile de trouver mieux !

Quelques conseils :

  • Le meilleur moyen d’utiliser les shampoings solides, c’est de les faire mousser avant de les appliquer. En effet, appliquer le shampoing et le frotter sur le cuir chevelu peut provoquer des irritations.
  • Si le shampoing est bien conservé, on peut l’utiliser 3 mois à raison de 3 shampoings par semaine. Pour ma part, j’ai gardé mes shampoings 6 mois chacun.

New – aka Pousse plus vite

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !Les images utilisées pour ce montage appartiennent à Lush.

Ce qu’en dit Lush :

Ce shampoing riche en cannelle, en girofle et en menthe poivrée stimulera votre cuir chevelu. Les huiles essentielles de feuille de cannelier et de clou de girofle s’associent à la menthe poivrée pour favoriser la circulation et stimuler les follicules. L’infusion d’ortie et de menthe poivrée stimule le cuir chevelu pour des cheveux d’autant plus sains. Le romarin apaise et relaxe le cuir chevelu tout en donnant à vos cheveux un éclat glorieux.

Ce que j’en dis :

  • New sent réellement très bon. C’est une des rares odeurs de shampoings Lush qui ne m’a pas lassée avec le temps.
  • Encore une fois, un carton jaune pour Lush : la composition débute directement par un tensio-actif et c’est bien dommage. D’une part, ils sont très polluants mais aussi très irritants. Mis en premier dans une composition, il s’agit de l’ingrédient le plus présent dans notre shampoing.

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !

  • Labellisé Vegan, aucun animal n’a eu à donner de sa personne pour créer ce shampoing.
  • Pour ma part, j’ai trouvé que New avait tenu ses promesses concernant la brillance et la santé de mes cheveux. Après l’avoir utilisé pendant plusieurs mois, j’ai toujours les cheveux aussi doux. En revanche, je ne peux rien dire sur la pousse puisque mes cheveux poussent extrêmement vite mais je ne sais pas si je peux l’imputer à ce shampoing.

Verdict?

New et moi, c’est terminé. Et c’est surtout à cause de la composition : ayant un cuir chevelu extrêmement sensible, je ne peux pas me permettre de mettre du tensioactif quasi-pur dessus.

Soak and Float – l’antipelliculaire de Lush.

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !Les images utilisées pour ce montage appartiennent à Lush.

Ce qu’en dit Lush :

Ce shampoing va droit au but pour apaiser votre cuir chevelu. L’huile essentielle de cade est dérivée du genévrier et est traditionnellement utilisée pour traiter les psoriasis, les pellicules et l’eczéma. Les pétales de rose et de souci apaisent la peau et aident à soulager les rougeurs, pour un cuir chevelu au meilleur de sa forme.

Ce que j’en dis :

  • J’avais adoré son odeur, même si elle pouvait faire penser à du feu de bois, j’étais vraiment fan !
  • Comme pour New, la composition débute par un tensio-actif, légèrement moins agressif que le SLS mais tout de même. Soak and Float est un peu mieux loti que New en terme d’ingrédients nocifs et synthétique, cependant, il n’y a pas de quoi sauter de joie non plus.

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !

  • Labellisé Vegan, aucun animal n’a eu à donner de sa personne pour créer et commercialiser ce shampoing.
  • Personnellement, j’ai adoré Soak and Float : il a été redoutable sur mon eczéma en réduisant mes irritations sur le cuir chevelu tout en me permettant d’avoir de beaux cheveux en santé.

Verdict?

Ce shampoing est terriblement efficace. Il a véritablement réduit mes irritations du cuir chevelu tout en me faisant de beaux cheveux. Pour ma part, j’aimais bien cette odeur de feu de bois, puisqu’elle n’est pas envahissante. Cependant, je ne le rachètera pas parce que je cherche des produits avec une composition plus propre !

Comme annoncé dans le titre, c’est terminé entre les shampoings solides Lush et moi. Bien trop souvent la composition est gâchée par un ingrédient chimique nocif pour nous et pour la Planète. Cependant, je ne regrette rien. Ces shampoings ont été mon premier passage vers une marque indépendante de grands groupes et vers une vie plus respectueuse de la Planète.
Je m’excuse pour les photos des shampoings, ils faisaient partis de ceux dont j’avais oublié de prendre des photos avant de les essayer. Les images appartiennent toutes à Lush.

Je vous embrasse,

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !

Pour aller plus loin :

Tu as aimé cet article? N’oublie pas de l’épingler sur Pinterest !

J’ai testé pour vous #14 : C’est la fin de notre love story !

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Little No 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines