Magazine Santé

GROSSESSE : Quand le bébé donne des coups de pied c’est pour mieux se repérer

Publié le 13 janvier 2019 par Santelog @santelog



Les bébés qui donnent des coups de pied dans le ventre sont en train de créer une carte de leur corps et d’explorer leur environnement

Les bébés qui donnent des coups de pied dans le ventre de leur mère sont en train de se créer une carte de leur corps et d’explorer leur environnement, révèle cette étude de l’University College London, publiée dans les Scientific Reports. C’est en mesurant les ondes cérébrales produites lorsque les nouveau-nés se cognent les jambes pendant le sommeil paradoxal et en découvrant que des ondes cérébrales rapides se déclenchent dans l’hémisphère et la zone cérébrale qui traite ces données, que les chercheurs montrent que ces mouvements, in utero sont indispensables au bon développement du cerveau.

On savait déjà que, chez l’animal, le mouvement spontané et les réactions de l'environnement à ce mouvement sont indispensables, au début du développement, à une bonne organisation du cerveau. Ici, les chercheurs montrent que c’est également le cas chez les humains.

GROSSESSE : Quand le bébé donne des coups de pied c’est pour mieux se repérer

L’étude est menée chez 19 nouveau-nés âgés de 2 jours en moyenne et nés entre 31 et 42 semaines de grossesse au moment de l'étude. Les chercheurs ont pris en compte leur âge gestationnel (ex : un bébé né à 35 semaines et âgé d'une semaine a un âge gestationnel corrigé de 36 semaines). Les ondes cérébrales des bébés ont été mesurées par électroencéphalographie (EEG) et ont été enregistrées en continu pendant le sommeil. Le sommeil actif a été identifié sur le plan comportemental par l'observation des mouvements oculaires rapides, de la respiration et des mouvements fréquents et isolés des membres. Ces données confirment que les mouvements du bébé contribuent au développement des zones du cerveau correspondantes.

Un exemple : le mouvement de la main droite du bébé provoque le déclenchement immédiat d’ondes cérébrales dans la partie de l'hémisphère cérébral gauche qui traite le toucher pour la main droite. Ces ondes des fœtus aux derniers stades de la grossesse contribuent à la croissance de zones du cerveau qui traitent des entrées sensorielles et permettent au bébé de développer une perception de son propre corps. Ces ondes cérébrales rapides évoquées par le mouvement disparaissent lorsque les bébés ont quelques semaines.

Quelles implications ? Comme ces mouvements -ici observés- se produisent pendant le sommeil et qu’ils contribuent au développement cérébral de l’enfant, c’est un argument de plus pour protéger le sommeil chez le nouveau-né. En particulier en minimisant les perturbations associées aux procédures médicales nécessaires, à l’hôpital ou en USI.

L’auteur principal, le Dr Kimberley Whitehead du Service de Neuroscience, Physiologie et Pharmacologie de l'UCL confirme cette implication : « Nous pensons que nos résultats suggèrent la création d'un environnement hospitalier optimal pour les nouveau-nés, afin qu'ils reçoivent un apport sensoriel approprié ».

Source: Scientific Reports  30 November 2018 Developmental trajectory of movement-related cortical oscillations during active sleep in a cross-sectional cohort of pre-term and full-term human infants (Visuel N°2 : Vidéo Kimberley Whitehead, Lorezo Fabrizi, Judith Meek)

Lire aussi :

DÉVELOPPEMENT : Pourquoi les fœtus doivent avoir la bougeotte ?

DÉVELOPPEMENT: Le bâillement du fœtus dans l'utérus, indicateur de santé du bébé

DÉVELOPPEMENT: Le foetus s'initie au toucher dans l'utérus de la mère

Équipe de rédaction Santélog Jan 13, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine