Magazine Maladies

#Cell #redimensionnementintracellulaire #importineα La part d’importine α migrant vers la membrane plasmique soumet à régulation le redimensionnement intracellulaire

Publié le 16 janvier 2019 par Tartempion77 @NZarjevski

#Cell #redimensionnementintracellulaire #importineα La part d’importine α migrant vers la membrane plasmique soumet à régulation le redimensionnement intracellulaire

Cell Size = Dimension de la Cellule
Surface Area / Volume = Aire de la Surface Cellulaire / VolumeCytoplasmic importin α = Importine α cytoplasmique

L’embryogénèse à un stade précoce est accompagnée de divisons cellulaires réductionnelles requérant l’adaptation des structures subcellulaires à des cellules à dimensions très variables. Le noyau interphasique ainsi que le fuseau mitotique évoluent en fonction de la taille de la cellule par le truchement de mécanismes à la fois physiques et biochimiques, mais les systèmes de contrôle de l’évolution coordonnée des structures intracellulaires restent inconnus. Nous montrons que le récepteur de transport nucléaire importine α est modifié par la palmitoylation, qui le dirige vers la membrane plasmique et module sa liaison aux structures protéiques de signalisation de la localisation, responsables de la régulation du noyau et de la dimension du fuseau dans des extraits d’œufs de Xenopus. La reconstitution du ciblage de l’importine α vers la frontière extérieure des gouttelettes d’extrait mimant les relations entre des structures similaires à des compartiments cellulaires récapitulent ; de fait, les relations existant lors des redimensionnements intracellulaires que l’on observe au cours de l’embryogénèse ; ces relations étant altérées par des inhibiteurs agissant sur les niveaux de palmitoylation de l’importine α. La modulation de la palmitoylation de l’importine α dans les cellules humaines agit de la même façon sur la taille du noyau et du fuseau. Ces expériences définissent l’importine α comme un capteur du rapport surface-volume et de force motrice de redimensionnement des structures intracellulaires en fonction de la taille de la cellule. Christopher Brownlee and Rebecca Heald, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 10 janvier 2019
Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tartempion77 3828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines