Magazine Santé

GROSSESSE et TABAGISME : La vitamine C peut réduire les dommages aux poumons des bébés

Publié le 21 janvier 2019 par Santelog @santelog



La vitamine C pourrait contribuer à réduire les dommages dans les poumons des bébés des femmes qui fument pendant la grossesse

Il ne s’agit pas d’insinuer qu’il devient possible de fumer durant la grosse et aider les femmes enceintes et les mères fumeuses à arrêter doit rester l'objectif principal. Cependant, la vitamine C pourrait contribuer à réduire les dommages dans les poumons des bébés des femmes qui fument pendant la grossesse, révèle cet essai contrôlé randomisé présenté dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine. L’effet bénéfique de la vitamine C apparaît ici rapidement chez l'enfant après sa naissance.

La vitamine C orale (500 mg / jour) pour les femmes enceintes fumeuses améliore donc la fonction des voies respiratoires du nourrisson à 3 mois. C’est ce que démontre ici le Dr Cindy T. McEvoy, qui rapporte qu'à l'âge de 3 mois, le les nourrissons dont les mères prenaient 500 mg de vitamine C en plus de leurs vitamines prénatales présentent de meilleurs écoulements expiratoires forcés (FEF : forced expiratory flows). Les FEF mesurent la vitesse à laquelle l'air peut être expiré des poumons et constituent une mesure importante de la fonction pulmonaire.

Une association entre les FEF du nourrisson et une variante génétique maternelle : l’équipe identifie une variante génétique qui semble amplifier l’impact négatif de la nicotine sur les bébés avant leur naissance. D'autres études ont déjà documenté ce facteur génétique comme associé à un risque accru de cancer du poumon et de maladie pulmonaire obstructive.

72 heures après la naissance, les bébés de mères fumeuses présentent une meilleure fonction pulmonaire si leur mère a été supplémentée en vitamine C (500 mg / jour) au cours de sa grossesse, avait déjà démontré l’équipe lors d’une précédente étude. Cette nouvelle étude menée auprès de 251 femmes enceintes qui fumaient, assignées au hasard entre 13 et 23 semaines de grossesse à une supplémentation en vitamine C (n=125) ou un placebo (n=126) montre chez les participantes supplémentées une augmentation des niveaux d'acide ascorbique (une composante de la vitamine C), et chez leurs nourrissons une amélioration de la fonction pulmonaire et des voies respiratoires.

Trouver la fenêtre de supplémentation idéale : d’autres essais de supplémentation en vitamine C chez les femmes enceintes fumeuses vont maintenant tenter de préciser la bonne fenêtre pour cette supplémentation et si ces avantages sont plus importants si la supplémentation commence plus tôt et se poursuit après la naissance chez les bébés eux-mêmes. Ces premiers résultats suggèrent qu’une dose relativement faible de vitamine C pourrait constituer une intervention sûre et peu coûteuse susceptible de contribuer à la santé pulmonaire de millions de nourrissons dans le monde.

« Fumer pendant la grossesse reflète la nature hautement addictive de la nicotine qui affecte de manière disproportionnée les groupes de populations les plus vulnérables ».

Source: American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine December 07, 2018 DOI : 10.1164/rccm.201805-1011OC Oral Vitamin C (500 mg/day) to Pregnant Smokers Improves Infant Airway Function at 3 Months (VCSIP): A Randomized Trial    (Visuel ATS)

Plus sur Grossesse et Tabagisme sur Addictions Blog et Gynéco Blog

Équipe de rédaction Santélog Jan 21, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine