Magazine Beauté

Renforcer sa flore intestinale et son système immunitaire

Publié le 24 janvier 2019 par My Beauty And Co

Si vous n'avez pas encore beaucoup entendu parler de vos bactéries intestinales, qui font partie de votre microflore globale, il est fort probable que vous en entendiez parler de ce sujet à l'avenir. Ces bactéries, jusqu'alors fort négligées, sont désormais associées à un large éventail de solutions et de problèmes de santé humaine. Au fur et à mesure que vous suivez l'évolution de la science, vous voudrez être sûr que vous faites tout ce que vous pouvez faire pour vous assurer de votre confort intestinal. Ici, nous allons examiner ce que l'on sait de vos bactéries intestinales et ce qui les aide à se développer.

C'est quoi la flore intestinale ?

La flore constitue un monde de micro-organismes qui peuplent notre transit intestinal. On estime qu'il existe environ 100 000 milliards de ces microorganismes, appelés microbes. Ils sont principalement composés de différentes souches de bactéries, mais il existe également des champignons et des protozoaires. La flore intestinale peut aussi être appelée microbiome, microbiote ou microflore. Des recherches sur la microbiome ont montré que nous ne naissons pas avec la microbiote, mais le système digestif des nouveau-nés est peuplé de flore (lactobacilles) provenant de la mère pendant le processus d'accouchement vaginal. (Certaines recherches préliminaires ont montré que les bébés nés d'une césarienne montrent des différences dans la composition de leur flore). Des différences ont été observées entre la flore des nourrissons allaités et celle des nourrissons non allaités. Une fois que les nourrissons sont sevrés, ce qui se produit vers l'âge de deux ans, leur flore ressemble plus à celle de la flore adulte. Et vous pourrez renforcer cette flore à travers l'utilisation du symbiotique " microflore balance " que vous trouverez sur https://cellinnov.com/.

Changements de mode de vie pour des bactéries intestinales saines

En vous basant sur les connaissances actuelles en matière de bactéries intestinales saines et malsaines, les modifications suivantes pourraient vous aider à optimiser la santé de votre monde intérieur :

- Limitez l'utilisation des antibiotiques. Bien sûr, vous devez alerter votre médecin si vous présentez des signes de maladie grave, mais suivez leurs conseils et n'insistez pas pour obtenir une ordonnance d'antibiotiques pour les maladies virales.

- Acquérir de fortes compétences en gestion du stress. La vie moderne est remplie d'une multitude de facteurs de stress. Vous pouvez acquérir des compétences pour faire face à ces défis de manière à réduire l'usure du corps.

- Si nécessaire, prenez des probiotiques. Les suppléments probiotiques contiennent des souches de bactéries qui ont été identifiées comme étant bénéfiques pour l'homme. Elles sont généralement bien tolérées et il a été prouvé que les symptômes étaient améliorés chez les personnes ayant le syndrome de l'intestin irritable (SII). Comme avec tous les suppléments en vente libre, assurez-vous d'obtenir l'autorisation de votre médecin avant utilisation.

Bactéries intestinales et régime alimentaire

Bien que les recherches dans ce domaine soient assez préliminaires, les changements suivants dans le régime alimentaire pourraient vous aider à garder en place votre flore et ne vous feront certainement aucun mal :

Diminuez le sucre et les glucides raffinés. Ces composants alimentaires interagissent avec les bactéries intestinales tels que les ferments lactiques, par un processus de fermentation et peuvent contribuer à des symptômes excessifs de gaz et de ballonnements.

Apprenez à connaître les prébiotiques. Au fur et à mesure que vous entendrez parler de bactéries intestinales, vous entendrez également parler de prébiotiques. Les prébiotiques sont des ingrédients contenus dans des aliments qui favorisent la croissance d'une flore bénéfique. Les prébiotiques se trouvent principalement dans les légumes et les fruits riches en fibres solubles et insolubles. Les aliments contenant des composants prébiotiques semblent particulièrement favorables à la microbiome. Voici quelques exemples :

- Artichauts

- Asperges

- Bananes

- Myrtilles

- Chicorée

- Ail

- Poireaux

- Oignons

- Seigle


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


My Beauty And Co 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte