Magazine Conso

Troubles du sommeil

Publié le 29 janvier 2019 par Des/ordres @adadelita

Ce qui peut alerter en premier lieu pour tout ce qui est troubles de l'humeur, serait déjà ce qui est commun chez tous les mortels: le sommeil. Dès l'enfance un enfant peut avoir des difficultés au niveau nocturne. Mais il y'a différents niveaux et une personne victime de troubles bipolaires est souvent un adepte des problèmes nocturnes en tout genre (insomnies, cauchemars, angoisses, crises, tocs, sommeil primitif, terreurs nocturnes etc.)
Tout au long de la vie d'une personnes atteinte de troubles d'humeurs, les possibilités pour elle d'avoir des nuits " compliquées " sont pratiquement indéniables.
Le cerveau est en activité permanente, les idées explosent. C'est comme si celui-ci avait peur de se reposer, de couper toutes ses idées. Un cerveau tout le temps actif est un cerveau angoissé. Et tous ces facteurs sont la cause de mauvais sommeil, c'est logique. Le sommeil agité n'est pas réparateur !
Sachant que le sommeil est un point important chez n'importe quel être vivant, mais qu'en plus c'est le régulateur principal d'humeur ET d'émotions. Et chez les personnes atteintes de troubles bipolaires, une hygiène de vie stable est donc difficile à avoir et pourtant davantage nécessaire. Le sommeil est un pilier fondamental dans la régulation en tout genre.
Déjà enfant, ce manque de sommeil provoque une perte immense d'énergie et on ne peut que remarquer un enfant " plat ", " vide ", dont le visage est meurtri par la fatigue.
Il y'a une différence entre des problèmes de sommeil du genre peur des montres sous le lit ou pas envie d'aller dormir. Presque tout les enfants peuvent passer par cette petite passade pas très agréable. Mais ça devient UN GROS PROBLÈME quand on se traîne en permanence ces problèmes de sommeil et que même les anxiolytiques les plus puissants n'aident pas. La résistances aux aides pour l'endormissement peut alerter d'un cerveau un peu trop actif et donc amener plusieurs hypothèses, dont les troubles de l'humeur.
Les problèmes de sommeil peuvent être tellement commun, et il y'a tellement de facteurs qui en sont la cause ! Difficile de faire du tri. Mais important, très important de se souvenir que les difficultés dans le domaine du sommeil peuvent être, un signe d'une maladie du style bipolaire, cyclothymique etc.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Des/ordres 370 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte