Magazine Finances

Suisse : bienvenue au glacier 3.000

Publié le 31 janvier 2019 par Martine Denoune @mdenoune

DANS LE CANTON DE VAUD, DECOUVERTE DU GLACIER 3.000 A PARTIR DE L’UNIQUE PONT SUSPENDU AU MONDE RELIANT DEUX PICS EN HAUTE MONTAGNE.

SUISSE : BIENVENUE AU GLACIER 3.000 De la passerelle, superbe vue sur le glacier (CP: Caroline Paux)

Après Valloire et ses sculptures sur neige, cette fois je vous emmène en Suisse dans les Alpes Vaudoises pour découvrir le fameux glacier des Diablerets, situé à 3.000 mètres.  Sportif ou non, vous passerez une journée inoubliable en haute montagne.

Après l’arrivée à Lausanne par le TGV Lyria en provenance de Paris, un train helvète me conduit à Aigle où je monte dans un pittoresque train cheminant à travers la montagne enneigée. En un peu moins de six heures, j’ai rejoint la station familiale des Diablerets (1.200 mètres d’altitude).

Le lendemain, une navette avec le bus postal, me dépose au Col du Pillon (1.546 mètres) pour prendre un premier, puis un second téléphérique. Au bout de 15 minutes de trajet, arrivée au « Glacier 3000 », comme l’appellent les Suisses, pour admirer par temps clair, un superbe panorama sur plus de 24 sommets dépassant les 4.000 mètres… qui nous rend bien modeste.

L’ expérience en altitude se poursuit par le franchissement du Peak Walk, une passerelle bien sécurisée. Mieux vaut s’abstenir si l’on a le vertige.  C’est le seul et unique pont suspendu reliant deux sommets.

 » Entre l’hiver et l’été, le Glacier reçoit quelques 200.000 visiteurs par an dont 70% de piétons. Les grands sportifs profitent des 28 km de pistes de ski à 3.000 mètres » m’explique Félicien Rey-Beller de la société d’exploitation Gstaad 3.000. Ce glacier est une curiosité internationale : des asiatiques, des chinois et des indiens s’y pressent pour admirer la neige en toutes saisons.

Mes conseils : prendre soin de vérifier la météo avant de se rendre au col du Pilon et bien se couvrir.

http://www.region-du-leman.ch

SUISSE : BIENVENUE AU GLACIER 3.000

Le téléphérique pour monter à 3.000 mètres (CP: Caroline Paux)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Martine Denoune 1924 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines