Magazine Sport

Matti Nykänen, le dernier envol de l'homme oiseau

Publié le 05 février 2019 par Philostrate
Source https://seura.fi/asiat/historia/aanestys-kansan-rakastamat-urheilusankarit-kuka-sinun-suosikkisi/

Source https://seura.fi/asiat/historia/aanestys-kansan-rakastamat-urheilusankarit-kuka-sinun-suosikkisi/

    Les anges déchus aux ailes fracassées font rarement de vieux os sur le plancher des vaches. Le champion de saut à ski finlandais Matti Nykänen, qui vient de disparaître à l’âge de 55 ans, était l’un d’entre eux. Aussi élégant et éthéré dans son art, que disgracieux et inadapté au quotidien. Comme ces albatros, maîtres des airs, tout empruntés de leurs ailes une fois posés au sol. Le Finlandais volant restera l’un des maîtres de sa discipline avec ses 4 globes de cristal, ses 5 titres mondiaux, ses 2 tournées des Quatre Tremplins et surtout ses 4 titres olympiques, dont 3 conquis lors des seuls Jeux de Calgary en 1988. S’est-il jamais posé cet hiver-là, tant il planait haut dans le ciel de l’Alberta ? Comparé à la pureté des lignes de ses trajectoires, si près des nuages, sa retraite sportive fait figure de gribouillis sur une page blanche, qu’il était bien en peine de remplir. De l’alcool, de la violence, des reconversions plus ou moins abouties de chanteur de rock à conseiller conjugal, métier improbable pour lui qui, par deux fois, fut convaincu d’agression sur sa propre femme. Au point de passer à deux reprises par la case prison, oiseau désorienté mis en cage. Des excès qui l’ont sans doute conduit à cette fin prématurée, prévisible tant son enveloppe terrestre semblait l’embarrasser dans ses rêves d’absolu aérien. Puisses-tu désormais voler en paix, Matti, dans ces ciels tourmentés terrains de jeux des hommes oiseaux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philostrate 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine