Magazine Culture

Critiques Séries : Hanna. Saison 1. Pilot (Amazon Prime)

Publié le 12 février 2019 par Delromainzika @cabreakingnews

Hanna // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Amazon Prime a décidé de commander une adaptation en série du film de Joe Wright datant de 2011 avec Saoirse Ronan dans le rôle titre. C’est toujours David Farr (qui était déjà à l’origine du scénario du film) qui est derrière la création de la série, ce qui permet de retrouver la même ambiance que dans le film, assez mineur, mais efficace malgré tout. Si j’avais un peu peur que Hanna ne soit pas à la hauteur, ce premier épisode me permet rapidement de changer d’avis. C’est un thriller assez efficace qui ne perd pas de temps à se mettre en place et qui installe l’histoire et ses personnages de façon assez intelligente. La série permet de mettre en scène une femme bad-ass qui a envie de se battre et qui n’a pas froid aux yeux. Si pour le moment c’est surtout de la mise en place, ce premier épisode nous offre pas mal de scènes d’action efficaces. Avant de voir ce premier épisode, je conseille tout le monde d’avoir voir le film qui pour le coup est solide et avait réussi à me plaire au cinéma. Si l’on a justement vu ce film, l’histoire de Hanna ne change pas trop et le twist qu’il y a derrière, est un brin prévisible mais je fais confiance aux scénaristes pour prendre en compte cet élément et donc changer un peu la donne.

Hanna a passé toute sa jeunesse à s'entraîner pour combattre ceux qui la traque, elle et son père mercenaire, Erik Heller, dans les bois isolés d'Europe de l’Est. Ses capacités de survie sont mises à l'épreuve lorsqu’elle et Erik sont séparés après avoir été repérés par un espion de la CIA, Marissa Wiegler entourée de ses agents. Hanna n'a pas d'autre choix que d'entreprendre seule un périlleux voyage à travers l'Europe alors qu'elle cherche à retrouver son père et à échapper – ainsi qu’à faire tomber - les menaces qui les visent. L'éducation isolée de Hanna lui offre des capacités physiques et émotionnelles particulièrement intimidantes alors qu'elle est forcée d'affronter une conspiration de plus en plus profonde - une conspiration qui pourrait les mener, son père et elle, à leur perte.

Hanna parvient à retranscrire l’intensité du film qui avait réussi à conceptualiser tout un tas de choses en peu de temps afin de ne jamais nous ennuyer. En tout cas, ce premier épisode ne perd pas de temps et c’est tout ce que j’ai envie d’attendre d’une telle série. La série est aussi l’occasion de retrouver Mireille Enos (qui reprend le rôle de Cate Blanchett dans le film) dans un rôle à la hauteur de son talent qui contre-balance avec tout cave qu’elle a pu faire auparavant sur le petit écran. Il y a en plus de ça pas mal d’histoires sur le passé d’Hanna que la série peut raconter petit à petit car ce premier épisode ne nous révèle finalement que très peu de choses pour le moment, sans parler de la course poursuite que mène la CIA afin de mettre la main sur la jeune fille. Ce premier épisode ne couvre pour le moment que les 20 premières minutes du film, où l’on suit Hanna dans la forêt tout en se rappelant de son père. Tout cela permet ici de donner un peu de profondeur au personnage car avec 45 minutes d’épisode on a plus de temps pour s’imprégner tout ce que la série nous conte de façon plutôt efficace et intelligente.

Note : 7/10. En bref, un premier épisode réussi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte