Magazine Info Locale

Sète à Bâbord à la rencontre de ses adhérents.

Publié le 14 février 2019 par Puissancesete @FrancoisLiberti

Sète à Bâbord à la rencontre de ses adhérents.

Sète à Bâbord à la rencontre de ses adhérents.
A l’initiative du conseil d’administration de l’association Sète à bâbord s’est tenu une rencontre conviviale avec ses adhérents. Ce fût l’occasion d’échanger sur les grands chantiers de la ville et de l’inquiétude bien légitime qu’il en découle face à la désinvolture du maire quant à la gestion des biens publics tel que l’ancien collège Victor Hugo ou de la démolition de la salle Brassens, cette salle est avant tout le symbole de l’expression démocratique sétoise, puisqu’elle accueille plus de 160  animations par an: lotos, repas des aînés, meetings politique, dons du sang, spectacles associatifs.

Le chômage est a son niveau le plus haut, plus de 35% des jeunes de moins de 25 ans

Sète à Bâbord à la rencontre de ses adhérents.
n’ont pas de travail. Sète c’est un taux record de chômage de 23%. La ville perd des emplois à la poste, à la SNCF et de façon plus dramatique Sète ferme des classes d’école.

Il est question également de privatiser le centre funéraire Raymon Félicés, le maire continue sa politique néo libérale, après avoir fermé les principaux services municipaux, le choix de la transformation de la régie municipale du centre funéraire est entreprise.

Les jeunes ne parviennent plus à se loger dans leur ville tant les montants des loyers à explosé. Des quartiers ont leurs voiries dans un état de délabrement  inacceptable.

Changer tous ces choix est encore possible, c’est dans ce but que les élus de l’opposition ont lancé « la fabrique citoyenne » afin de recueillir les attentes des sétois en vue de l’élaboration du projet de ville qui sera bénéfique à la communauté sétoise, il y a fort à parier que l’association « Sète à bâbord » aura une place décisive dans le prochain jeu électoral de 2020.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Puissancesete 10738 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte