Magazine Santé

FIBRES + GRAINS ENTIERS : La meilleure protection contre la maladie

Publié le 15 février 2019 par Santelog @santelog



Ces travaux confirment un taux de maladies non transmissibles considérablement réduit chez les personnes qui consomment des fibres alimentaires et des grains entiers

Les précédentes revues systématiques ou méta-analyses menées sur la relation entre la qualité des glucides et la santé, examinaient généralement un seul marqueur et un nombre limité de résultats cliniques. Ici, les chercheurs quantifient précisément le potentiel prédictif de plusieurs marqueurs, identifient ceux qui sont les plus utiles et apportent des preuves pour des recommandations concernant les apports en fibres alimentaires. Ces travaux, présentés dans le Lancet confirment un taux de maladies non transmissibles considérablement réduit chez les personnes qui consomment des fibres alimentaires et des grains entiers, et engagent à une consommation d’au moins 25 g à 29 g de fibres alimentaires par jour pour bénéficier de cette réduction du risque.

Où en est notre consommation de fibres ? La plupart des gens dans le monde consomment moins de 20 g de fibres alimentaires par jour. En 2015, le Comité consultatif scientifique britannique sur la nutrition a recommandé d'augmenter l'apport en fibres alimentaires à 30 g par jour mais seuls 9% des adultes britanniques parviennent à atteindre cet objectif. Aux États-Unis, l'apport en fibres chez les adultes est en moyenne de 15 g par jour. Les sources de fibres alimentaires comprennent les grains entiers, les légumineuses, les légumes et les fruits.

Une diminution de 15 à 30% de la mortalité toutes causes : cette série de revues systématiques et de méta-analyses publiées dans le Lancet, de 185 études observationnelles et 58 essais cliniques menés sur près de 40 ans suggèrent en synthèse, une diminution de 15 à 30% de la mortalité toutes causes confondues et liée à la maladie cardiaque avec l’apport le plus élevé en fibres vs le moins.

Une réduction des risques de maladies cardiaques, de diabète et de cancer colorectal : Cette consommation d'aliments riches en fibres réduit également de 16 à 24% l'incidence des maladies coronariennes, des accidents vasculaires cérébraux, du diabète de type 2 et du cancer colorectal. Sur 1.000 participants, les fibres évitent 13 décès et 6 cas de maladie coronarienne.

Un poids corporel et un cholestérol plus faibles, sont également constatés par une méta-analyse méta-analyse d’essais cliniques avec l’augmentation de la consommation de fibres vs réduction de la consommation.

De nouvelles recommandations ? L’Organisation mondiale de la santé a demandé à ce groupe de chercheurs d’élaborer de nouvelles recommandations pour optimiser l’apport quotidien en fibres et de déterminer les types de glucides qui offrent la meilleure protection contre les maladies non transmissibles et le gain de poids. Ces résultats apportent des preuves convaincantes pour que les recommandations en matière de nutrition se concentrent sur l'augmentation des fibres alimentaires et le remplacement des grains raffinés par des grains entiers. Ces mesures permettent de réduire l'incidence et la mortalité liés à toute une série de maladies chroniques.

Quels bénéfices en pratique ? Cette large analyse montre que :

  • pour chaque augmentation de 8 g de fibres alimentaires consommées par jour, le nombre total de décès et l'incidence des coronaropathies, du diabète de type 2 et du cancer colorectal diminuent de 5 à 27% ;
  • la protection contre les accidents vasculaires cérébraux et le cancer du sein augmente ;
  • consommer 25 à 29 g de fibres par jour est suffisant, mais ces données suggèrent que des apports plus élevés en fibres alimentaires pourraient offrir une protection encore plus élevées ;
  • pour chaque augmentation de 15 g de grains entiers consommés par jour, le nombre total de décès et l'incidence des coronaropathies, du diabète de type 2 et du cancer colorectal diminuent de 2 à 19% ;
  • une consommation plus élevée de grains entiers est associée à une réduction de 13 à 33% du risque de maladie non transmissible, soit 26 décès en moins pour 1.000 personnes et 7 cas de coronaropathie en moins par 1.000 personnes ;
  • la méta-analyse d’essais cliniques portant sur les grains entiers montre aussi une réduction du poids corporel : les grains entiers sont riches en fibres alimentaires, ce qui pourrait expliquer ces effets bénéfiques.
  • les régimes à faible indice glycémique et à faible charge glycémique n’apportent en revanche qu'un soutien limité pour la protection contre le diabète de type 2 et les accidents vasculaires cérébraux. Les aliments à faible indice glycémique ou à faible charge glycémique peuvent également contenir des sucres ajoutés, des graisses saturées et du sodium. Cela peut expliquer des liens avec la santé, moins marqués.

« Les effets bénéfiques de la fibre sur la santé sont appuyés par plus de 100 années de recherche. Les aliments complets riches en fibres, qui nécessitent une mastication et qui conservent une grande partie de leur structure dans l’intestin, augmentent la satiété et contribuent au maintien du poids. Ils influencent favorablement les taux de lipides et de glucose. Enfin, la dégradation des fibres dans le gros intestin par les bactéries apporte une protection contre le cancer colorectal », commentent les chercheurs.

Enfin, aucun risque n’est associé aux fibres alimentaires (sauf chez les personnes ayant de faibles niveaux de fer ou de minéraux).

En conclusion, ces différentes analyses apportent des preuves convaincantes que les fibres alimentaires et les céréales complètes sont des déterminants majeurs de nombreux résultats de santé et devraient faire partie intégrante des recommandations nutritionnelles et des politiques de santé publique.

Source : The Lancet January 10, 2019 DOI: 10.1016/S0140-6736(18)31809-9 Carbohydrate quality and human health: a series of systematic reviews and meta-analyses

Plus sur les Fibres alimentaires et les grains entiers sur Nutrition Blog

Équipe de rédaction Santélog Fév 15, 2019Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine