Magazine Poésie

Ça raconte Sarah

Par Vertuchou

Ça raconte Sarah

Ça raconte Sarah, sa beauté mystérieuse, son nez cassant de doux rapace, ses yeux comme des cailloux, verts, mais non, pas verts, ses yeux d'une couleur insolite, ses yeux de serpent aux paupières tombantes. Ça raconte Sarah la fougue, Sarah la passion, Sarah le soufre, ça raconte le moment précis où l'allumette craque, le moment précis où le bout de bois devient feu, où l'étincelle illumine la nuit, où du néant jaillit la brûlure. Ce moment précis et minuscule, un basculement d'une seconde à peine.
Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah

Partager cet article

Repost 0 Ça raconte Sarah &version; Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vous aimerez aussi :

Aujourd'hui mon amour Aujourd'hui mon amour Un sentiment esthétique intense Un sentiment esthétique intense Elle avait des yeux sauvages Elle avait des yeux sauvages Avec une patience dont je ne me serais crue capable Avec une patience dont je ne me serais crue capable

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine