Magazine Afrique

L’ami des dictateurs (bis)

Publié le 12 juillet 2008 par Dornbusch

J’avais écrit voici un peu plus de 3 mois un billet sur Sarkozy (et Kouchner), l’ami des dictateurs. La scène qui se déroule depuis hier à Paris et va se prolonger jusqu’à lundi avec l’accueil de Bachir El Assad n’en est qu’une nouvelle illustration et une nouvelle dérive.

Se “coucher” devant un dictateur dont il n’est pas utile de refaire la liste des méfaits qu’il a commis, sans que celui ci ait même fait un geste, libérer des prisonniers, annoncer une nouvelle politique, faire un geste vers Israel ou le Liban et ses innombrable victimes d’attentats, est invraisemblable. (je recopierai en commentaire l’excellente tribune d’Antoine Basbous dans le Monde qui montre l’inanité de cette politique)

Et il y a pire. A force d’apparaître comme les valets de tous les dictateurs du Monde, Sarkozy (et Kouchner) emmène la France et sa diplomatie sur le chemin du ridicule et de l’humiliation.

Après avoir fait des courbettes devant Kadhafi (et lui avoir donné 500 milions pour les infirmières) celui ci peut se permettre de nous humilier fontalement.

Après avoir tergiversé sur l’affaire du Tibet pour finir par se rendre piteusement à Pékin pour l’inauguration des JO, la Chine se permet maintenant de nous humilier en nous interdisant de rencontrer le Dalai Lama.

Les dictateurs ne connaissent qu’un seul type de relation, le rapport de force. Angela Merkel prend la Chine de front et reçoit le Dalai Lama sans que son commerce extérieur en pâtisse une seule seconde. Les dictateurs du Monde entier ont maintenant bien observé Sarkozy et ils ont compris que c’était un faible et un lâche qui craquerait toujours. Je crains que les 4 années de mandat qui restent soient un long chemin de croix pour la diplomatie française.

Sur cette question des JO, j’espère au passage que tous les responsables politiques locaux auront le courage et la dignité de refuser l’humiliation et qu’aucun argent public des Fontenaysiens, des Vincennois ou des Saint Mandéens ne servira à financer des voyages pour les JO hors des cadres sportifs impliqués dans la préparation des JO. Je suivrai cela de près.

David Dornbusch

Parti Socialiste - Actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte