Magazine Cinéma

[Test Blu-ray] Bohemian Rhapsody

Par Wolvy128 @Wolvy128

[Test Blu-ray] Bohemian RhapsodyLE FILM

Synopsis:

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de son chanteur emblématique Freddie Mercury (Rami Malek), qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de l’artiste à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid en 1985, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

Casting:

Réalisateur – Bryan Singer.
Acteurs & Actrices – Rami Malek, Lucy Boynton, Gwilym Lee, Ben Hardy, Joseph Mazzello, Aidan Gillen, Tom Hollander…

Bande annonce:

Critique: ★★★☆☆

Extrait de ma critique du 05/11/2018.

Fruit d’une production chaotique, qui a notamment vu le réalisateur Bryan Singer se faire virer du projet quelques semaines avant la fin du tournage (officiellement en raison d’absences répétées sur le plateau, officieusement pour différends artistiques avec l’équipe), Bohemian Rhapsody est un biopic, certes pas déplaisant, mais d’une banalité confondante. Totalement dépourvu d’aspérités, le long-métrage retrace de manière extrêmement édulcorée le parcours du célèbre chanteur. Tellement d’ailleurs qu’on pourrait presque parler d’hagiographie. Certaines failles du personnage sont, bien sûr, évoquées en filigrane (la drogue, l’alcool…), mais elles ne bénéficient malheureusement jamais du moindre traitement, le scénario s’en désintéressant complètement pour se concentrer exclusivement sur la musique. Prisonnier des codes du genre, le récit ne dépasse ainsi jamais le cadre du pur produit marketing, destiné à célébrer la vie flamboyante de l’idole sans jamais écorcher son image ou celle du groupe. Il en découle, du coup, un film manquant cruellement de vision, se contentant de revisiter la mythologie musicale mercuryienne plutôt que de la raconter en profondeur.

Cela étant, il se dégage une telle ferveur des morceaux de Queen qu’il est néanmoins bien difficile de ne pas se laisser emporter par le récit. Surtout que la plupart des grands titres ont droit à leur moment de gloire, rythmant plutôt efficacement les grandes étapes de la vie de Freddie. Si le film a un mérite, c’est indéniablement celui de rendre un bel hommage aux chansons du groupe. De l’arrangement musical au rendu sonore (impressionnant en Dolby Atmos), en passant par la mise en scène, les séquences « chantées » ne souffrent effectivement d’aucune fausse note. L’illustration parfaite étant évidemment le concert Live Aid à Wembley, qui réussit l’exploit de retranscrire de façon pratiquement identique l’ambiance électrique de l’époque. Côté casting, si on appréciera la puissance scénique indiscutable de Rami Malek lors des performances musicales, on regrettera par contre son manque d’authenticité lors des scènes de vie, pas aidé – il est vrai – par une prothèse dentaire pour le moins envahissante. A ses côtés, Lucy Boynton se révèle absolument lumineuse dans un rôle qui reste, toutefois, par son manque de développement, l’un des plus gros défauts du scénario.

[Test Blu-ray] Bohemian Rhapsody

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 7.1 : Anglais / DTS 5.1 : Français, Italien (entre autres).
Image – 1080p HD / 2.39:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais, Italien, Espagnol (entre autres).
Durée – 134 minutes.

Bonus

  • Rami Malek : dans la peau de Freddie.
  • Le look et le son de Queen.
  • La reconstitution du concert Live Aid.
  • Le concert Live Aid dans son intégralité.
  • Bandes annonces.

Éditeur – 20th Century Fox Home Entertainment.

Avis:

Bien en deçà de l’édition 4K sur le plan technique, le Blu-ray simple de Bohemian Rhapsody bénéficie tout de même d’un rendu visuel d’excellente facture, caractérisé par une définition sublime, une densité des couleurs impressionnante et un niveau de détails ahurissant. Tant dans les costumes, tape-à-l’œil comme jamais ; que dans les décors, fidèlement reconstitués ; ou les effets de lumière, superbement reproduits, le disque regorge effectivement d’images iconiques. Des images accompagnées par une piste VO DTS-HD Master 7.1 extrêmement immersive. Plus ample et percutante que la VF (seulement en DTS 5.1), elle offre aux plus beaux morceaux de Queen un rendu sonore incomparable. De quoi rendre complètement euphorisantes toutes les scènes musicales (et Dieu sait qu’elles sont nombreuses) ! Côté bonus, enfin, le disque se révèle par contre un peu décevant puisque si le module consacré à la reconstitution du concert Live Aid est plutôt intéressant, le reste s’avère en revanche beaucoup trop promotionnel que pour convaincre. Plus que l’aspect promotionnel, c’est toutefois surtout le manque de point de vue des suppléments qui fait tache. Un élément qui n’a finalement rien d’étonnant quand on sait que le réalisateur original – et crédité au générique – Bryan Singer a été remplacé pour les dernières semaines de tournage.

Disponible à partir du 27 février 2019 en DVD, Blu-ray et Blu-ray 4K (Belgique).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines