Magazine Société

Pourquoi ne pense-t-on plus ?

Publié le 13 mars 2019 par Christophefaurie
Il n'y a plus de pensée. Au mieux, il y a des modes, le réchauffement climatique, le féminisme... Les intellectuels ne produisent plus d'idées. Et les mouvements de contestation, Nuit debout ou Gilets jaunes, comme les grandes douleurs ?, sont muets.
Une explication (cf. Bobos in paradise) pourrait être que la société moderne donne le pouvoir aux intellectuels. Ils sont donc riches et heureux, et n'ont plus rien à déclarer.
Je relisais aussi ce que j'avais écrit d'Hannah Arendt. Pour elle, il y a lutte entre espèce et individu. L'espèce veut faire de nous des animaux, uniquement préoccupés de leur physiologie. Elle décryptait comme cela la marche du monde...
(Au fond c'est du anti-Hegel.)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine