Magazine Humeur

district six

Par Leptitlu

c'est le nom d'un quartier qui a été déclaré "white area" du temps de l'apartheid. en 1966, parfois du jour au lendemain tous ses habitants non blancs ont été déportés avec leurs maigres possessions à 25 km de là dans une zone assignée à leur groupe ethnique. l'objectif officiel étant de stopper les mélanges raciaux, contraires aux principes de séparation en vigueur à l'époque, alors que ce quartier était plutôt cosmopolite. officieusement c'était sans doute aussi pour s'accaparer une zone plutôt bien placée dans la ville. aujourd'hui ce quartier a même changé de nom. il s'appelle zonnebloem, même si district six reste bien ancré dans toutes les mémoires.

un musée y a vu le jour, plutôt poignant, mêlant photos, reconstitutions, cartes, objets récupérés, enregistrements, et on passe des uns aux autres en ressentant bien le déchirement que cela a pu être pour ces familles arrachées à leurs maisons, à leur quartier.

un salon de coiffure et une chambrette de l'époque

district six
district six

quelques panneaux qui rappellent les normes de l'époque

district six

les critères de détermination des différents groupes ethniques

district six

des quilts pour se souvenir et les paques des rues d'alors

district six


une porte murée. le quartier a fini par être rasé mais en attendant les maisons étaient murées pour empêcher tout retour.

district six

une vue générale depuis l'entrée. la carte au sol rappelle ce qu'était le quartier avant 1966. au fil du temps des visiteurs ont été invités à inscrire leur nom à l'emplacement de la maison de leur famille.

en haut, des étiquettes comme autant de signatures sur une pétition pour que les familles déplacées retrouvent l'emplacement de leur maison, et leur passé.

en bas, des valises qui regroupent l'histoire d'une famille expulsée au travers de certains objets que des animateurs apportent dans les écoles pour expliquer le passé aux enfants.

district six

le musée de district six, comme un certain nombre de musées dans le monde sait rendre poignant son récit, en extrayant de la grande histoire les histoires personnelles, les objets, les souvenirs, les photos, ce qui nous touche.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leptitlu 1395 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte