Magazine Cinéma

SASU : découvrir les avantages et inconvénients de cette forme juridique

Par Totalyfr

Le choix d’une forme juridique constitue l’une des étapes les plus importantes de la procédure de création d’entreprise. Le statut juridique conditionne la société sur le plan organisationnel et fiscal. Généralement, les entrepreneurs optent pour une forme juridique flexible comme la SASU. Toutefois, avant de choisir la SASU, assurez-vous que celle-ci est adaptée à votre situation. Ci-dessous, nous vous en disons plus sur les avantages et les inconvénients d’une SASU.

Quelques informations utiles sur la SASU

La société par actions simplifiée unipersonnelle est une entreprise dans laquelle la seule obligation en matière organisationnelle concerne la désignation d’un président qui peut être une personne physique (l’associé ou une tierce personne) ou morale (une société par exemple). En dehors de cette obligation, la loi laisse à l’associé de définir librement l’organisation interne de sa société au moment d’établir les statuts. S’agissant de la fixation du capital, le minimum exigé est 1 euros. 50% du capital social souscrit par l’associé devra être déposée dans un compte bancaire crée au nom de la société. 

L’associé devra dans les 5 ans qui suivent verser l’autre moitié du capital. Pour ouvrir un compte bancaire au nom de la société vous devez présenter une copie de votre statut au banquier. L’attestation de dépôt des fonds qu’il aura à vous remettre devra être conservée pour les besoins de l’immatriculation. Pour ce qui du régime fiscal, la SASU est par défaut soumise à l’IS. Le régime social du dirigeant quant à lui est assimilé à celui du salarié. La responsabilité de l’associé est limitée à son apport. Pour tout savoir sur la SASU, rapprochez-vous d’un cabinet d’avocat ou de notaire.

Les avantages et les inconvénients de la SASU

Tout d’abord, la SASU présente l’avantage de ne pas avoir des contraintes organisationnelles à part la désignation du président. Sur le plan social, le président de la SASU n’est pas soumis à la RSI. Il bénéficie de la couverture sociale du régime général au même titre qu’un salarié avec une assurance vieillesse plus avantageuse. Au niveau de la constitution du capital, la SASU ne nécessite qu’un euros d’apport. En ce qui concerne les inconvénients de la SASU, il y’a les charges sociales élevées et l’obligation de faire appel à un commissaire au compte lorsque des situations déterminées surviennent. La SASU est idéale pour une entreprise de commerce.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Totalyfr 315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte