Magazine Insolite

Le Coroner : la série Youtube qui analyse les morts célèbres du cinéma

Publié le 22 mars 2019 par Golem13 @Golem_13

Le Coroner est un médecin légiste qui dissèque les morts emblématiques de l'histoire du cinéma. Tout en s'activant sur le cadavre en face de lui, le Coroner incarné par Stefan Godin analyse un film ou une série avec une précision chirurgicale.

De Pulp Fiction à Battle Royale

Les deux réalisateurs à la tête de ce projet sont Mike Zonnenberg et Fabio Soares. Les deux confrères travaillaient dans un premier temps dans la publicité, avant de se consacrer au cinéma. Ils ont créé " Chronik Fiction ", la chaîne Youtube où ils diffusent " Le Coroner ". Le projet a été lancé fin novembre. Aujourd'hui, il y a 5 épisodes au programme, avec la dissection de " Battle Royale ", " Scarface ", " Le Roi Lion ", " Twin Peaks " ou encore " Pulp Fiction ". La chaîne comporte déjà 120 mille abonnés et ce n'est que le début !

Le Coroner : la série Youtube qui analyse les morts célèbres du cinéma

" On peut rater sa ravie mais pas sa mort. "

Le premier épisode est consacré au film " Battle Royale " de Kinji Fukasaku, une adaptation du roman de Koshun Takami dans lequel les élèves d'une classe de terminale doivent s'entretuer sur une île. Cet épisode donne le ton de la série, le Coroner l'introduit avec une simple phrase : " Plutôt radical n'est-ce pas ? ", alors qu'il se trouve à quelques centimètres du cadavre d'une femme, assassinée par son mari. Puis, il se met à présenter le film : " J'aime le tranchant, surtout au cinéma ".

Dans cet épisode, le Coroner analyse avec brio la mort du professeur de la classe, enfin plutôt ses deux morts, la première symbolique, et la deuxième, réelle et définitive. Il termine l'épisode en rapprochant " Battle Royale " d'oeuvres plus récentes comme " Hunger Games " ou encore le jeu vidéo " Fortnite ". Pour conclure l'épisode, rien de tel que ses deux punchlines bien senties : " Eh oui Fortnite, encore un moyen génial pour les adultes de laisser les jeunes s'entretuer " puis de lâcher un laconique " Souvenez-vous de ça : on peut rater sa vie, mais pas sa mort ".

Retrouvez le premier épisode du " Coroner " ci-dessous.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Golem13 2330373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines