Magazine Voyages

Ça bouge à Papeete

Publié le 13 juillet 2008 par Argoul

Certes on ne craint pas encore un tsunami en Polynésie mais la houle est forte en ce moment. Diantre! Je ne peux plus suivre le rythme!

D’abord le départ de l’Etat en la personne d’Anne Boquet.

anne-boquet.1215944731.jpg
Haut-commissaire de la République en Polynésie française depuis 2004, elle sera remplacée le 5 juillet par Adolphe Colrat. Elle est nommée préfet des Yvelines. Personnellement, il m’était agréable de croiser cette femme souriante, aimable, diplomate mais ferme aux commandes du bateau Haussariat. Je l’avais « rencontrée » lors de la croisière de l’Aranui aux Australes et qui lui avait permis, enfin, de débarquer à Rapa. Elle a donné un cocktail d’adieu dans les jardins de sa résidence… Oscar et Gaston Nui étaient absents. Anne Boquet interrogée par une journaliste sur l’absence de Gaston le Vieux lui a répondu : « Voyons, c’est la maison de la République, vient qui veut ».
adolphe-colrat.1215944767.jpg

L’accueil d’Adolphe Colrat, ancien préfet des Ardennes et nouveau Haussaire, était… à la mesure de Tahiti : pas de sénateur (Flosse), pas de députés (ni Sandras, ni Buillard), pas de président de l’Assemblée (Temaru), pas de représentant du parti majoritaire UPLD. Gaston Tong Sang aurait dit : « Ils se sont peut-être trompés de vol ? ou vont peut-être arriver plus tard parce que l’avion a eu de l’avance ? » En tout cas, samedi soir, en descendant de l’ATN à 21h30, le nouveau Haussaire a pu d’un coup d’œil constater ce qui l’attend en Polynésie. Un homme avisé en vaut deux !

gaston-song-tang.1215944794.jpg
Le jeudi 26 juin, première journée internationale anti-stupéfiants.

Les douaniers, deux chiens anti-drogue, les hommes-grenouilles étaient sur tous les fronts : la zone des colis postaux de l’OPT, la zone des cargos de marchandises dans le port. Le bateau porte-conteneurs battant pavillon néerlandais, immatriculé à Scheveningen (avant-port d’Amsterdam) et venant de Panama, a eu droit à une visite en règle, y compris une minutieuse vérification de sa coque.

La fête de l’Autonomie a eu lieu le dimanche 29 juin à Papeete.

Une délégation gouvernementale accompagnait le président Tong Sang. « Le père de l’autonomie », Gaston Flosse a assisté à la cérémonie, place de l’autonomie à Papeete. Gaston Flosse : « Je suis le père de l’autonomie alors cela aurait été un sacrilège que je ne vienne pas ». C’est lui qui avait décidé de la date - le 29 juin. Le même soir, Flosse était en compagnie d’Oscar Temaru à Faa’a  pour participer cette fois au recueillement devant la stèle de Taravao, qui symbolise « la résistance du peuple ma’ohi et les ancêtres de Faa’a morts sous les coups de fusils des colons en 1844 ».

fete-autonomie-papeete.1215944784.jpg

J’ai fait un choix  arbitraire parmi les dates historiques (il y en avait trop !) :
1797 : arrivée du navire « Le Duff » avec à son bord les premiers missionnaires protestants de la London Missionnary Society (LMS). Population estimée à Tahiti 35 000 habitants.
1808 : Guerre de Te tamai rahi ia arahurai. Défaite de Pomare. Dévastation de Pare et de Matavao. Fuite des missionnaires sur Huahine et de Pomare à Moorea.
1812 : Pomare demande le baptême.

reine-pomare-tahiti-1852-par-giraud-sebastien-charles.1215944805.jpg

1815 : Le prêtre Patii brûle publiquement les effigies des dieux traditionnels. Victoire de Pomare à la bataille de Fei Pi contre la coalition des chefs de Oropaa et de Teva.
1824 : Assemblée législative tahitienne. Partage des pouvoirs entre l’assemblée des chefs et le roi. Couronnement de Teriitaria Pomare III à l’âge de deux ans. Arrivée du missionnaire Pritchard à Tahiti.
1829 : Nouveau Testament imprimé en tahitien. Population : 8568 habitants.
1837 : Refus de débarquement à Papeete aux prêtres catholiques. 14 février, Pritchard est nommé consul de Grande-Bretagne.
1838 : Dupetit-Thouars, représentant la France, réclame des réparations à la reine pour les mauvais traitements infligés aux prêtres catholiques.
1841 : Départ de Pritchard pour l’Angleterre afin de demander le protectorat.
1842 : 8 septembre, demande de protectorat de la part des chefs tahitiens à la France.
9 septembre, Pomare IV est contrainte de signer la demande de protectorat. Annexion des Marquises par Dupetit-Thouars au nom de la France.
1844 : 31 janvier, la reine se réfugie sur le Basilisk, navire anglais. Cet acte est perçu comme l’entrée de la reine en reddition. Début des insurrections populaires contre les Français. 21 mars, attaque du fort de Taravao par les Tahitiens, début de la guerre franco-tahitienne.
1846 : Bombardement français des villages côtiers de Huahine. 19 mars, les Tahitiens attaquent le fort de la pointe Vénus et le camp de l’Uranie. Siège de Papeete.
1847 : 1er janvier, amnistie générale, fin de la guerre franco-tahitienne. Février : soumission de la Reine au protectorat.
1877 : 17 septembre, mort de Pomare Vahine IV.
1880 : 29 juin, Pomare V cède ses Etats à la France, ses sujets deviennent citoyens français. Population de Tahiti : 6820 habitants.
1881 : 5 juillet ; le commissaire est remplacé par un gouverneur. Annexion des Gambier.
1888 : Début de la guerre des îles sous le Vent.
1895 : Annexion de Huahine et Bora Bora. Poursuite de la résistance du chef Teraupoo à Tahaa et Raiatea.
1897 : Fin de la guerre des îles sous le Vent.
1898 : Loi d’annexion des îles sous le Vent, statut d’indigène pour les habitants non-citoyens français.
1900 : Annexion de Rurutu (Australes).
1901 : Annexion de Rimatara (Australes).

Sabine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Argoul 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine